Rona : les gagnants et les perdants


Édition du 13 Février 2016

Le choc a été si vif que les premières réactions à l'achat de Rona par Lowe's ont d'abord été épidermiques. «Le Québec perd un ses fleurons.» «La pression des Américains était trop forte, ça devait finir ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Pourquoi Manuvie a un faible pour Nuvei, Lowe's (Rona) et Alphabet

03/09/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Manuvie a récemment procédé à l'achat de participations dans Lowe's et Alphabet et continue d'aimer Nuvei.

Lowe's veut embaucher plus de 7000 employés, dont 2150 au Québec

La chaîne de quincailleries lance une campagne d'embauche la semaine prochaine.

À la une

La crise climatique, un eldorado pour le monde des affaires

BLOGUE INVITÉ. Et si on faisait de la planète une « business »?

«Il est temps»: les jeunes veulent leur mot à dire pour sauver la planète

09:44 | AFP

Ce sont 400 jeunes, provenant de 200 pays, qui sont réunis à Milan pour élaborer leur vision de l'urgence climatique.

France: pas d'ondes excessives sur les premiers téléphones 5G testés par l'ANFR

Il y a 19 minutes | AFP

Les treize appareils sont en dessous du seuil maximal fixé par la loi pour l’énergie que leurs ondes apportent au corps.