Pauline et le pot au lait

Publié le 24/08/2012 à 09:20, mis à jour le 24/08/2012 à 09:20

Pauline et le pot au lait

Publié le 24/08/2012 à 09:20, mis à jour le 24/08/2012 à 09:20

BLOGUE. Vous connaissez l’histoire de la laitière et du pot au lait ? Cette fable de La Fontaine s’applique très bien aux idées de grandeur des partis politiques en lice pour l'élection à venir, en particulier le PQ, quand ils voient le Plan Nord comme la caisse capable de payer pour tous leurs engagements.

Rappelons la fable. La laitière, Perrette, s’en va au marché vendre un pot de lait. En chemin, elle s’imagine déjà riche: avec l’argent de la vente, elle va acheter des œufs, et la couvée va lui donner des poules. Suivra un cochon, qui, une fois engraissé, lui permettra d’acquérir un vache et son veau. Le troupeau n’est pas bien loin… sauf qu’elle finit par échapper le pot, qui se casse. « Adieu, veau, vache, cochon, couvée… »

C’est en plein ce qui risque d’arriver avec ceux qui misent trop fort sur le Plan Nord, les mirobolantes redevances et les taxes et tous genres.

D’autant plus que le contexte est moins propice qu’avant aux grands chantiers miniers. Le prix des métaux a chuté. BHP Billiton vient de mettre sur la glace pour 68 milliards de dollars de projets miniers, dont un pour la potasse en Saskatchewan et une immense mine de cuivre, d’or, d’argent et d’uranium en Australie. Pas d’impact immédiat au Québec sauf que… Et tout récemment, la suisse Xstrata a aussi revu à la baisse son budget de développement, y retranchant 1 milliard $.

PLUS : « Le boom minier est terminé », dit le ministre des ressources australien

Xstrata a de grosses ambitions au Québec. Il n’est pas question d’y renoncer, mais il est possible que ces géants internationaux soient un peu moins pressés qu’auparavant. Il va falloir que la demande mondiale, à commencer par celle de la Chine, reparte en grand.

À la une

Pénurie d'infirmières: la CAQ prévoit améliorer les conditions de travail

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

Le plan de Québec pour embaucher les 4000 infirmières manquantes du système de santé sera présenté jeudi.

Evergrande: l'économie américaine est mieux préparée qu'en 2008

14:21 | AFP

«On est en meilleure position en 2021 pour absorber des chocs» a affirmé mardi le patron de la SEC

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour à 13:53 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.