Monter le ton pour défendre nos grandes entreprises


Édition du 14 Mai 2016

Chaque année, environ 800 vice-présidents d'une multinationale ayant son siège social à Montréal se réunissent dans la métropole pour discuter des enjeux de l'entreprise. La plupart sont originaires de l'étranger, et leur seule venue alimente directement ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: CN/CP, Alimentation Couche-Tard et Bombardier

01/09/2021 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres du CN, du CP, de Couche-Tard et de Bombardier? Voici quelques recommandations d’analystes.

Un revenu record pour Canadien Pacifique au deuxième trimestre

Le transporteur ferroviaire affiche des revenus de plus de 2 milliards, un sommet à cette période de l'année.

À la une

C'est votre plus grand risque d'affaires, mais vous refusez de le voir (2)

18/09/2021 |

ANALYSE. Un nombre grandissant d'investisseurs et d'entreprises disent que le risque climatique doit être LA priorité.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

09/09/2021 | Les Affaires

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

L'inspection et une garantie légale de qualité bientôt obligatoires?

17/09/2021 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Il ne sera plus possible de s’improviser inspecteur sans posséder la formation adéquate.