Les dragons viendront voler au secours des gazelles

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Février 2015

Les dragons viendront voler au secours des gazelles

Offert par Les Affaires


Édition du 14 Février 2015

Dans ses premières déclarations, le ministre Daoust avait semblé vouloir désintégrer le programme, ce qui avait causé un malaise. Les PME québécoises ne disposent pas de moyens illimités, et celles qui avaient posé leur candidature y avaient consacré temps et argent. Surtout, les meilleures espéraient profiter d'une véritable attention du gouvernement. Tout ça pour rien ?

Elles peuvent maintenant croire qu'elles seront accompagnées. Sauf qu'elles le seront par l'équivalent de ces dragons qu'on voit à la télé, et qui ne relèvent pas de l'appareil gouvernemental.

Voici la démarche proposée.

Dans un premier temps, un comité national dirigé par la pdg de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Françoise Bertrand, sera chargé d'établir des critères de performance pour déterminer quelles PME pourraient se qualifier à titre de gazelles, d'antilopes, ou peu importe le terme.

Combien d'entre elles arriveront à se qualifier ? «Peut-être 100, peut-être davantage, on verra. Encore une fois, nous ne voulons pas de cadre contraignant», explique Jacques Daoust.

Elles seront ensuite invitées à soumettre un projet. On peut imaginer que la plupart demanderont l'attribution de fonds. Cependant, le gouvernement cherche à tout prix à éviter la croissance de ses dépenses.

C'est ici qu'interviennent les dragons du milieu institutionnel.

À propos de ce blogue

Observateur et commentateur privilégié de l’économie québécoise depuis plus de 20 ans, René Vézina fait le point sur un monde en évolution constante. Il jette un regard critique sur les événements et les vulgarise pour faire ressortir les enjeux cachés.

René Vézina

Blogues similaires

Comment diable donner un feedback négatif?

Il y a 48 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Voici les conseils pratiques de deux professeurs de l'ESG-UQÀM, Joëlle Carpentier et Jacques Forest.

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.