Hydrocarbures : dire non en connaissance de cause


Édition du 12 Décembre 2015

Il faut toujours se méfier des prévisions marteaux.
Lors du plus récent colloque Spectre, tenu à HEC Montréal au début de décembre, l'économiste en chef de la Banque de développement du Canada, Pierre Cléroux, a fait sourire l'auditoire ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

«Le déni est notre pire ennemi», soutient le PDG d’Investissement Québec

05/06/2018 | Martin Jolicoeur

Pierre Gabriel Côté veut éveiller les PME du Québec aux dangers réels du retard technologique.

Les employeurs canadiens vont droit dans le mur!

16/05/2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Un rapport accablant de Deloitte montre qu'ils ne comprennent rien du tout des défis du 21e siècle.

À la une

Ce qui bouge en Bourse avant l'ouverture jeudi

Il y a 37 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La Réserve fédérale présente les résultats de ses tests de stress; la Banque d'Angleterre ne bouge pas.

À surveiller: Dollarama, Cominar et Transcontinental

Il y a 31 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Dollarama, Cominar et Transcontinental? Voici des recommandations d'analystes.

Comment identifier un véritable expert?

BLOGUE. Gare, entre autres, à ceux qui sont beaucoup trop sûrs d'eux-mêmes, comme le montre une étude...