Hydrocarbures : dire non en connaissance de cause


Édition du 12 Décembre 2015

Il faut toujours se méfier des prévisions marteaux.
Lors du plus récent colloque Spectre, tenu à HEC Montréal au début de décembre, l'économiste en chef de la Banque de développement du Canada, Pierre Cléroux, a fait sourire l'auditoire ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Ford confirme l'abolition de 1400 postes au Canada et ailleurs

17/05/2017 | AFP

Le constructeur vise économiser 3 milliards de dollars dès cette année.

Haro sur le repli identitaire!

Mis à jour le 08/05/2017 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est qu'il pousse à rejeter l'Autre, l'immigrant, lequel est toujours à l'origine de la prospérité.

À la une

Pourquoi la Banque BMO trébuche-t-elle de 3%?

Un bond de 74% des provisions pour pertes sur prêts aux États-Unis au 2e trimestre, a pris les analystes de court.

«La Caisse parie contre l'Accord de Paris»

16:24 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Les investissements dans le gaz et le charbon ont grimpé durant l'année passée, déplore un rapport associatif.