En affaires, il faut une bonne idée, mais aussi de bons vendeurs

Publié le 21/02/2018 à 06:00

Aucune entreprise ne peut survivre sans vente. C'est tellement évident qu'on l'oublie parfois, ou qu'on en fait peu de cas. Avec, comme résultat, qu'on regarde trop souvent de haut tout ce qui est lié à la vente, à commencer par les vendeurs eux-mêmes. Les concepteurs, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les ventes des grossistes canadiens ont avancé de 0,3% en février

Les économistes s’attendaient en moyenne à un gain de 0,1 % pour ce mois.

Les ventes de véhicules automobiles ont reculé de 3,7% en février

C'est le douzième recul mensuel consécutif sur une base annuelle.

À la une

Bourse: Wall Street en petite hausse après l'accord sino-américain

Mis à jour le 13/12/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni a aussi influencé les marchés.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?