Le Blanc : Dirigeants, pensez aux profits et moins aux revenus!

Publié le 22/01/2013 à 10:00

Le Blanc : Dirigeants, pensez aux profits et moins aux revenus!

Publié le 22/01/2013 à 10:00

À cette question, le premier réflexe du président de l’entreprise a été de répondre que la vente de cette filiale amputerait une part importante de ses revenus… même si elle n’aurait aucun impact sur sa rentabilité. D’autre part, en vendant cette filiale, l’entreprise accuserait une perte par rapport à l’investissement qu’elle y a fait au fil des ans.

Dans son livre « Les Règles du Jeu », Guy Le Blanc explique très bien l’importance des profits pour une entreprise cotée en Bourse : « En dernier ressort, il n’y a qu’une seule et unique chose qui fasse monter ou descendre un titre en Bourse : les profits ou l’absence de profits… Ce sont les profits et la croissance des profits qui font monter un titre… Examinez tous les titres qui ont été des succès boursiers sur une période de dix ou vingt ans. Vous constaterez qu’ils ont tous un élément en commun, peu importe les incidents de parcours : les profits et la croissance des profits… La plupart des investisseurs et même la plupart des dirigeants d’entreprises publiques ne le savent pas ou ne l’ont jamais compris ».

Les dirigeants d’entreprises devraient avant tout se préoccuper d’augmenter les revenus de leur entreprise seulement si, ce faisant, ils augmentent les profits ou le potentiel de profits de l’entreprise à long terme.

Quant à la réticence de vendre une filiale à perte, elle s’apparente étrangement à celle d’un investisseur qui hésite à vendre un titre parce qu’il transige sous son coût moyen d’acquisition. La question à laquelle le président et l’investisseur devraient répondre est celle-ci : le capital investi dans cette filiale ou dans ce titre pourrait-il être mieux investi dans une acquisition ou dans un autre titre? Si c’est le cas, ni l’un ni l’autre ne devrait tergiverser.

Philippe Le Blanc, CFA, MBA

À propos de ce blogue : Philippe Le Blanc est gestionnaire de portefeuille chez COTE 100 (www.cote100.com) et éditeur de la Lettre financière COTE 100 (www.lettrecote100.com).

Blogues similaires

Bourse: un peu d'espoir, avant la grande rentrée

BLOGUE. En septembre, la Fed et la BCE donneront un autre coup de pouce monétaire à l'économie.

Uber, Lyft et la ruée vers l'or

BLOGUE INVITÉ. Un autre regard sur les deux PAPE les plus en vogue cette année.