Le Blanc : Dirigeants, pensez aux profits et moins aux revenus!

Publié le 22/01/2013 à 10:00

Le Blanc : Dirigeants, pensez aux profits et moins aux revenus!

Publié le 22/01/2013 à 10:00

BLOGUE. Je rencontrais récemment les dirigeants d’une petite société québécoise dont le titre est à la Bourse. Après avoir discuté des perspectives plutôt attrayantes de l’entreprise, nous en sommes venus à parler de la question du financement de ses projets de croissance. Or, comme c’est le cas pour de nombreuses petites sociétés québécoises, la question du financement de la croissance est plutôt problématique pour cette entreprise dont les activités ne dégagent que des profits marginaux. En effet, ajouter à sa dette augmenterait dangereusement son risque d’affaires alors qu’émettre des actions alors que son titre est déprimé diluerait sensiblement ses actionnaires.

Or, en discutant des diverses activités de l’entreprise, deux constats sont devenus apparents. D’une part, les acquisitions dans le contexte économique actuel représentent une occasion d'affaires très attrayante pour l’entreprise. En effet, plusieurs de ses concurrents régionaux peinent à faire des profits alors qu’elles n’ont souvent pas de relève pour remplacer leurs propriétaires vieillissants. Ainsi, ces entreprises peuvent être achetées à des prix très attrayants. De fait, l’entreprise en question a réalisé une telle acquisition au cours de la dernière année qui s’est avérée fort rentable et qui a largement contribué au redressement de ses propres profits.

Une des avenues discutées lors de nos discussions a porté sur la possibilité de vendre une des filiales de l’entreprise. Il s’agit en effet d’une filiale à l’extérieur du Canada qui ne réussit pas à enregistrer de croissance de son chiffre d’affaires depuis plusieurs années et dont les profits sont pratiquement non-existants, voire légèrement négatifs.

Ne serait-il pas logique de vendre cette filiale et de réinvestir le capital dans des acquisitions qui semblent nettement plus attrayantes, ce qui serait à mon avis une bien meilleure utilisation du capital de l’entreprise?

À propos de ce blogue

Philippe Le Blanc est gestionnaire de portefeuille chez COTE 100 et éditeur de la Lettre financière COTE 100.

Philippe Leblanc
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Bourse: un peu d'espoir, avant la grande rentrée

BLOGUE. En septembre, la Fed et la BCE donneront un autre coup de pouce monétaire à l'économie.

Investissement valeur: si c'est si simple, pourquoi tout le monde ne le fait pas?

BLOGUE INVITÉ. L’investissement valeur est simple, mais il est loin d’être facile à appliquer!