La popularité est souvent éphémère

Publié le 09/10/2020 à 11:31

La popularité est souvent éphémère

Publié le 09/10/2020 à 11:31

Des plants de cannabis

(Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Mon collègue, Jean-Philippe Legault, a écrit un blogue intéressant au courant de l’été à l’intention des abonnés de la Lettre financière COTE 100. Comme il l’écrivait, l’outil Google Trends «permet de suivre graphiquement l’évolution de l’intérêt associé à un mot clé. Plus précisément, l’outil enregistre la fréquence d’utilisation d’un mot clé inscrit sur Google sur une période donnée. Nous estimons que cet outil permet de visualiser l’impact que peuvent avoir les médias sur les marchés financiers.»

Personnellement, je trouve que cet outil est fort intéressant pour permettre à l’investisseur de confirmer les impressions qu’il pourrait avoir en suivant les marchés boursiers et les divers médias commentant l’évolution de ces marchés.

Par exemple, j’ai la nette impression qu’on n’entend pratiquement plus parler de cannabis dans les médias financiers et que le secteur a perdu passablement de sa popularité auprès des investisseurs. Je me souviens très bien que, il y a environ deux ans, c’est tout ce dont un investisseur entendait parler dans les médias canadiens. À peu près à cette période, un investisseur m’avait dit vouloir investir 100 000 $ dans le titre de Canopy Growth «car ses amis golfeurs faisaient des fortunes avec le titre et qu’il n’en pouvait tout simplement plus!»

Or, l’outil Google Trends semble confirmer mon impression. Voyez comment la popularité du mot «cannabis», au Canada, avait explosé dans les semaines entourant sa légalisation au Canada, le 17 octobre 2018:

 

 

En parallèle, l’évolution du titre de Canopy Growth semble refléter à la fois le bond de popularité du terme «cannabis» et son retour subséquent à la normale:

 

 

Personnellement, j’aime bien me poser des questions sur ce qui est très populaire dans les marchés boursiers. C’est une manière d’identifier quelques-uns des risques qui guettent les investisseurs.

Je vous soumets donc quelques mots clés qui, à mon avis, reflètent un haut niveau de popularité auprès des investisseurs présentement:

- «SPAC»: Cet acronyme signifie «Special Purpose Acquisition Company». Il s’agit d’entreprises sans aucune activité économique qui s’inscrivent en Bourse en émettant des actions auprès des investisseurs dans le seul but de réaliser l’acquisition d’une autre entreprise active. On les appelle aussi des «chèques en blanc». Ce véhicule d’investissement hautement spéculatif a récemment beaucoup gagné en popularité avec l’achat de la société Nikola par une «SPAC».

- «Télétravail» et «Visioconférence». Il me semble que ces mots sont sur toutes les lèvres par les temps qui courent.

- «Tesla». Comment douter de la popularité de cette société dont la valeur boursière avoisine maintenant 400 G$ US!

- «Spéculation sur séance» ou «Day Trading».

- «Achat d’options d’achat».

De nombreux investisseurs à court terme, la plupart des «day traders», font leurs choux gras de la forte popularité de certains titres et de certains secteurs. Je crois toutefois qu’un investisseur à long terme devrait faire attention à de telles poussées de popularité. Comme l’illustre le titre de Canopy Growth, la popularité est bien souvent éphémère.


Philippe Le Blanc, CFA, MBA

Blogues similaires

Le gros pari de Cascades devra convaincre

Édition du 14 Octobre 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. La conjoncture sourit enfin à Cascades (CAS, 16,37 $), qui va de l'avant avec un projet de ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?