La perle rare

Publié le 22/05/2012 à 11:49, mis à jour le 22/05/2012 à 11:59

La perle rare

Publié le 22/05/2012 à 11:49, mis à jour le 22/05/2012 à 11:59

BLOGUE. Connaissez-vous des entreprises de très grande qualité? Sauriez-vous reconnaître une telle entreprise?

Quelles sont les qualités de ces entreprises et qu’est-ce qui leur permet de continuer à exceller pendant des décennies?

Chaque investisseur a probablement sa propre définition d’une entreprise exceptionnelle mais, pour moi, voici les qualités que de telles entreprises devraient posséder :

1- Elle évolue dans un secteur peu cyclique et qui offre des possibilités de croissance attrayantes à long terme.

2- Elle est protégée par des barrières à l’entrée élevées. Nous recherchons des entreprises dont le modèle d’affaires est difficile à reproduire. Ces barrières peuvent provenir d’une marque de commerce reconnue mondialement (McDonald’s), d’économies d’échelle importantes, d’un capital important, d’un grand pouvoir d’achat (Wal-Mart), de la différentiation des produits (Apple), etc.

3- Elle obtient une partie importante de ses revenus de sources récurrentes. Idéalement, les revenus d’une entreprise entrent à chaque jour ou à chaque semaine de façon automatique. Par exemple, une société comme Visa obtient des revenus à chaque fois qu’une transaction électronique est effectuée sur son réseau; Automatic Data Processing, qui offre des services de traitement de payes, tire des revenus à chaque paye des employés de ses clients.

À propos de ce blogue

Philippe Le Blanc est gestionnaire de portefeuille chez COTE 100 et éditeur de la Lettre financière COTE 100+. Il est également l’auteur du livre Avantage Bourse et coauteur de La Bourse ou la Vie.

Philippe Leblanc
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Bourse: Luc Girard analyse la situation chez Dollarama et BRP

12/04/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les titres de Dollarama et BRP on bien fait récemment, mais la situation peut-elle durer?

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

La baisse du PIB par habitant ne doit pas inquiéter, mais...

25/03/2024 | Pierre Cléroux

EXPERT. Depuis 2020, soit au début de la pandémie, le PIB par habitant a diminué de 1,3% par année au Canada.