Investissez-vous comme un pro ou comme un amateur?

Publié le 12/03/2021 à 11:20

Investissez-vous comme un pro ou comme un amateur?

Publié le 12/03/2021 à 11:20

Un homme qui regarde des cotes boursières sur son ordinateur portable

Il y a un monde de différence entre être un amateur et un pro, soutient Philippe Leblanc. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Au tennis, je n’ai jamais fait le saut vers le monde professionnel. Après avoir complété mes quatre ans d’université aux États-Unis, je n’ai jamais eu l’intention d’intégrer le circuit professionnel. En premier lieu, parce que je ne crois pas que j’avais un niveau de jeu assez relevé. En deuxième lieu et surtout, parce que ce n’était pas la vie que je voulais vivre. De l’extérieur, on a l’impression que cette vie de professionnel du tennis est bien «glamour» et que les joueurs et joueuses vivent la grande vie, mais je crois personnellement que c’est loin d’être une sinécure.

Je crois aussi qu’il y a un monde de différence entre être un amateur, ce que j’étais au tennis, et être un véritable «pro». J’ai toujours cru que la décision de devenir professionnel impliquait un tout autre niveau d’engagement personnel dans son sport. Le véritable pro du tennis consacre chaque instant de sa vie à sa carrière et à son développement. Il n’y a pas de demi-mesure – il est voué au tennis à 100%.

J’ai lu récemment un livre que j’ai bien aimé dont le titre est «Turning Pro», par Steven Pressfield. Dans ce livre, qui n’a d’ailleurs rien à voir avec le tennis, l’auteur explique comment un artiste, un athlète, un entrepreneur ou quiconque veut réaliser son rêve créatif, doit mater ses démons et adopter l’attitude d’un véritable professionnel pour le réaliser.

Voici quelques-unes des habitudes et qualités énumérées par l’auteur que le professionnel possède, mais que l’amateur n’a pas:

- «Le professionnel se présente chaque jour.» Le professionnel travaille sans relâche à son art et à sa passion. Il s’agit d’un engagement continuel. Je vous avouerai d’ailleurs que même lorsque je suis en vacances, je ne peux m’empêcher de réfléchir à la Bourse, aux sociétés dans lesquelles on investit. Une sortie à l’épicerie devient l’occasion de découvrir de nouveaux produits et de nouvelles sociétés en Bourse. Lorsque je vais dans un restaurant aux États-Unis, je me demande toujours si le propriétaire est coté en Bourse.

- «Le professionnel s’engage à long terme.» Quel que soit le projet du professionnel, il compte y travailler pendant des années. La plupart du temps, cette passion est le projet d’une vie.

- «Le professionnel est patient.» L’écrivain qui tente d’écrire des livres est conscient que le succès ne viendra pas nécessairement à son premier essai. Il devra probablement en écrire plusieurs et attendre des années avant de connaître du succès. Mais il n’écrit pas nécessairement pour le succès et l’argent, mais bien parce que c’est sa passion.

- «Le professionnel ne cherche pas d’excuses.» Le vrai pro ne cherche pas d’excuses lorsque sa performance n’est pas à la hauteur. Il accepte l’échec et le voit comme une façon d’apprendre de ses erreurs et de s’améliorer.

- «Le professionnel ne prend pas le succès ou l’échec de manière personnelle.» Ici, je ne peux m’empêcher de penser aux meilleurs joueurs de tennis au monde, les Nadal, Federer et Djokovic; en dépit de leurs succès, ils restent selon moi des personnes humbles.

- «Le professionnel endure l’adversité.» Il sait que le chemin vers le succès est jonché de revers et d’échecs et il est prêt à traverser les périodes difficiles pour y arriver.

- «Le professionnel sait se réinventer.» Le but du professionnel est de s’améliorer sans cesse. Il est prêt à prendre des risques et à sortir des sentiers qu’il a jusqu’ici empruntés et qui l’ont mené au succès.

Que vous soyez un artiste, un entrepreneur, un athlète ou un investisseur, je vous recommande la lecture de ce livre. Plusieurs des conseils prodigués par M. Pressfield feront de vous une version encore meilleure de ce que vous êtes. Et si vous êtes un investisseur, vous pourrez vous poser cette question: est-ce que je fais partie du groupe des pros ou des amateurs?

Philippe Le Blanc, CFA, MBA

Chef des placements, COTE 100

Blogues similaires

Bourse: que révèle l'humeur printanière des pros ?

BLOGUE. Les pros sont toujours aussi optimistes pour l'économie et les profits, mais certains paris s'essoufflent.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?