Elon Musk: un génie?

Publié le 19/02/2016 à 07:48

Elon Musk: un génie?

Publié le 19/02/2016 à 07:48

Connaissez-vous Elon Musk? Sinon, vous connaissez certainement les entreprises qu'il a fondées: Tesla, le fabricant d'autos électriques, SpaceX, société privée qui, en une dizaine d'années, est devenue un joueur très en vue dans le monde de l’aérospatiale et qui a réussi l'improbable en fabriquant des fusées de lancement spatial aux États-Unis. Musk est aujourd'hui plusieurs fois milliardaire. Quand on connaît les chances de succès d'une entreprise en démarrage, comment Musk peut-il avoir réussi le démarrage de pas moins de cinq sociétés technologiques? De toute évidence, il est un être unique.

S’il est logique d'étudier ce qui a fait le succès des grands investisseurs, il est tout aussi logique pour les entrepreneurs en herbe d'étudier comment les plus grands entrepreneurs ont réussi. Si l'on veut devenir un meilleur joueur de tennis, autant étudier le jeu de Roger Federer.

Or, je viens de terminer la lecture du livre Elon Musk: Tesla, SpaceX And The Quest For A Fantastic Future, de Ashley Vance, journaliste pour le magazine Bloomberg Business Week. C'est à mon avis un livre fantastique qui met en lumière les qualités qui ont fait de Musk un entrepreneur d'exception. J'estime qu'il y a plusieurs leçons à tirer du succès remarquable de Musk:

1- La vision à long terme. Les premières sociétés fondées par Musk, Zip2 et X.com (qui allait devenir PayPal) lui ont rapporté beaucoup d'argent, lequel lui a permis d'investir en fonction de la vision qu'il avait eue dès son enfance: améliorer le sort environnemental de la planète et permettre à l'humanité de coloniser la planète Mars. Tesla et SolarCity sont conformes à cette première vision alors que SpaceX le rapproche de la deuxième.

2- L'acharnement. Chacune des entreprises lancées par Musk a connu de graves difficultés financières. Chacune est passée très près d'être un échec. Encore aujourd'hui, malgré leurs succès commerciaux, Tesla et SolarCity perdent de l'argent. La force de caractère de Musk, son acharnement et sa conviction, lui ont permis de réussir là où la majorité des entrepreneurs auraient abandonné.

3- La conviction de faire une différence pour la société. Je crois qu'une des causes de l'acharnement de Musk devant l'adversité est qu'il était convaincu que ses entreprises feraient une grande différence pour la société de demain, que ses produits révolutionneraient en quelque sorte leur secteur et permettraient de résoudre un problème.

4- Tout problème a une solution. Plusieurs fois acculé au mur, Musk a su à maintes reprises trouver des solutions à des problèmes complexes. J'ai entre autres remarqué qu'il a souvent eu recours à des solutions conçues à l'interne, par ses employés. Au lieu d'avoir recours à des fournisseurs externes, il a sans cesse poussé ses employés à trouver leurs propres solutions. Comme le dit le proverbe, la nécessité est la mère de l'invention.

5- Aller à contre-courant. Musk n'a pas peur de faire les choses différemment. J'estime que son succès tient autant à sa vision qu'à sa capacité d’aller à contre-courant, à suivre une voie que personne n'oserait suivre. Qui d'autre a eu l'audace de se lancer contre les géants automobiles avec un produit unique (une auto entièrement électrique), avec un modèle d'affaires qui contrevient à tout ce qui a été fait à ce jour dans cette industrie (vente directe sans concessionnaires, fabrication aux États-Unis de la majorité des composantes, construction d’une méga-usine qui fabriquera des batteries, etc.)?

Tout entrepreneur et dirigeant d'entreprise devrait lire ce livre. Il permet de réaliser à quel point les entrepreneurs et les visionnaires sont essentiels pour développer une économie vibrante et tournée vers l'avenir. Un tel entrepreneur me laisse espérer que l'humanité réussira plus tôt que tard à résoudre le grand défi de la santé de notre planète. Souhaitons-nous plus de personnages tels qu’Elon Musk.

Philippe Le Blanc, CFA, MBA

À propos de ce blogue : Philippe Le Blanc est président et chef des placements chez COTE 100, une boutique de gestion de portefeuilles. Il est également éditeur de la Lettre financière COTE 100, publiée depuis 1988.

 

Blogues similaires

La diversification, antidote au hasard

Édition du 12 Février 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Lorsque les documents de placement indiquent que « les rendements passés ne sont pas garants de ceux...

Coronavirus: lavez-vous les mains!

BLOGUE INVITÉ. Dans des moments comme celui-ci, il est plus important que jamais de séparer les faits de l'hystérie.