À long terme, le processus est bien plus important que le résultat

Publié le 04/09/2020 à 16:08

À long terme, le processus est bien plus important que le résultat

Publié le 04/09/2020 à 16:08

Des documents financiers et une loupe

(Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Un des problèmes de l’investissement est qu’un investisseur qui ne fait pas ses devoirs et qui investit sur le coup de l’émotion peut très bien obtenir d’excellents rendements. Par exemple, celui qui aurait acquis des actions de Tesla («TSLA») le 11 août dernier aurait obtenu un rendement de quelque 60% en moins de trois semaines. Je soupçonne que de nombreux investisseurs ont fait exactement cela sans trop se poser de questions car c’est le 11 août que Tesla a annoncé un fractionnement 5-pour-1 de son titre. Le résultat obtenu par cet investisseur est excellent, mais peut-on dire que son processus décisionnel était robuste?

Pendant ce temps, celui qui investit de manière rationnelle en pesant le potentiel d’appréciation de même que les risques – qui fait donc ses devoirs – peut pour sa part obtenir des rendements médiocres. Mais à long terme, sur de nombreuses années, qui croyez-vous obtiendra la meilleure performance? Sur lequel des deux investisseurs miseriez-vous?

J’irais plus loin. Même s’il a fait un coup d’argent rapide, l’investisseur qui a récemment investi dans le titre de Tesla n’a probablement rien appris de son investissement. Il croira sans doute que faire de l’argent en Bourse est facile, qu’il suffit seulement d’avoir un peu de flair. C’est une attitude particulièrement dangereuse qui risque de lui coûter cher dans le futur.

J’ai lu il y a quelques années le livre More Than You Know: Finding Financial Wisdom in Unconventional Places (Columbia Business School), de Michael J. Mauboussin, que j’ai beaucoup apprécié. M. Mauboussin était alors stratège en chef chez Crédit Suisse et auteur de trois livres portant sur l’investissement. Un des chapitres que j’ai le plus aimés porte sur les probabilités.

Michael Mauboussin y explique que la clé de la réussite en Bourse consiste à se concentrer sur le processus d’investissement et non pas sur le résultat. En prenant des décisions rationnelles et objectives, les résultats ne seront pas nécessairement toujours bons à court terme, mais ils devraient être satisfaisants à long terme.

Je considère que c’est la même chose pour un joueur de tennis. Celui ou celle qui se prépare adéquatement pour un match de tennis, qui a coché chacune des cases de sa préparation, et qui joue son match conformément à ses objectifs, ne gagnera pas tous ses matchs, mais augmente ses chances d’en gagner davantage.

De fait, la validité d’une décision d’investissement ne devrait pas être jugée sur son résultat, mais bien sur la qualité du processus décisionnel qui l’a précédé.

Toute décision est incertaine; le mieux qu’un investisseur puisse faire est de peser les informations disponibles, d’évaluer divers scénarios possibles en leur attribuant une probabilité et d’établir l’évaluation d’un titre en fonction de ces derniers.

Je me suis inspiré d’un tableau présenté par M. Mauboussin pour illustrer la différence entre processus d’investissement et résultat:

 

 

Lorsqu’on veut savoir si quelqu’un est un bon investisseur, on ne peut pas se fier au résultat qu’il a obtenu sur quelques-unes de ses décisions à court terme. On doit nécessairement se fier à sa feuille de route à long terme, au résultat global obtenu par l’ensemble de toutes les décisions qu’il a prises sur de nombreuses années.

Dans le moment, nombre d’investisseurs qui ont connu des succès en investissant dans des titres du genre de Tesla peuvent croire qu’ils ont trouvé la bonne façon d’investir. À mon avis, ces derniers ne devraient pas trop se fier aux succès obtenus récemment, mais se concentrer davantage sur leur processus d’investissement.

Philippe Le Blanc, CFA, MBA

Blogues similaires

Le gros pari de Cascades devra convaincre

Édition du 14 Octobre 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. La conjoncture sourit enfin à Cascades (CAS, 16,37 $), qui va de l'avant avec un projet de ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?