Votre nouveau boss va-t-il booster votre créativité?

Publié le 24/02/2012 à 09:28, mis à jour le 24/02/2012 à 09:29

Votre nouveau boss va-t-il booster votre créativité?

Publié le 24/02/2012 à 09:28, mis à jour le 24/02/2012 à 09:29

La créativité est une petite chose si fragile... Photo : DR.

BLOGUE. C’est quelque chose que les hautes directions d’entreprise font aujourd’hui sans même y réfléchir deux secondes, quand elles veulent dynamiser une équipe, et en particulier l’innovation de celle-ci : lui trouver un nouveau boss. Pourquoi? Parce qu’elles sont convaincues que le nouveau venu va apporter des idées neuves, une nouvelle vision, de nouvelles façons de faire, et ce, poussé par l’ambition, par le besoin de briller et de réussir tout ce qu’il entreprend. Oui, elles en sont totalement sûres. Le hic? Cette croyance est fausse!

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

Au risque de vous attrister, je dois vous le dire sans ambiguïté : tout nouveau boss va préférer le statu quo à l’innovation, et donc freiner les élans de créativité et autres initiatives sortant de l’ordinaire provenant de sa nouvelle équipe. Je peux l’affirmer, car je m’appuie sur une étude qui me paraît solide, intitulée Executive links and strategic change : Is unit spanning by executives associated with market entry and exit? Celle-ci est signée par Charles Williams, professeur de stratégie de la Bocconi University (Milan, Italie), et Samina Karim, professeure de stratégie et d’innovation de la Boston University’s School of Management (Boston, Etats-Unis).

Ainsi, les deux chercheurs ont tous deux été frappés par la mode actuelle de l’agilité. L’agilité? C’est un concept de management qui veut grosso modo que les leaders d’aujourd’hui et de demain devront faire preuve d’une immense souplesse pour voler de succès en succès : savoir plier face aux difficultés, sans jamais rompre; savoir s’adapter aux situations rencontrées, quelles qu’elles soient; avec vite et bien avec les moyens du bord; etc. Et ils se sont interrogés sur la pertinence de cette vision du leader de demain…

Ils ont alors eu l’idée de regarder si l’agilité est une vertu si présente que ça chez les leaders. Pour cela, ils ont scruté à la loupe les faits et gestes de managers à un moment précis où ils doivent faire preuve d’agilité, à savoir à leur arrivée à un nouveau poste. Et ils ont choisi une industrie qui nécessite une grande réactivité de la part des managers, l’industrie pharmaceutique, où seuls les plus créatifs parviennent à survivre.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Les ventes de véhicules automobiles ont reculé de 13% en avril au Canada

140 785 véhicules légers neufs ont été vendus en avril, soit à peine plus que les 140 460 vendus en mars.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...