Une nouvelle ère s'annonce au travail (et dans votre vie)!

Publié le 15/07/2015 à 05:50

Une nouvelle ère s'annonce au travail (et dans votre vie)!

Publié le 15/07/2015 à 05:50

Voilà donc les principaux enseignements de cette étude. Sans que nous l'ayons clairement remarqué, nous nous sommes mis à utiliser de moins en moins de termes individualistes et de plus en plus d'expressions liées à la collaboration, et à force, nous sommes devenus de moins en moins "moi, moi, moi" et de plus en plus "Nous, nous, nous". Et ce bouleversement est en train de devenir flagrant avec l'arrivée sur le marché de l'emploi de la génération qui a baigné dans ces nouvelles valeurs et le départ simultané de celle qui ne jurait que par un indivualisme forcené. C'est bien simple, la donne va radicalement changer dans votre quotidien au travail dans les prochaines années. Un exemple parmi tant d'autres : l'efficacité sera bientôt mesurée non pas à l'aune de la performance individuelle, mais de la performance collective; à tel point que les fameuses "évaluations individuelles" - tant décriées ces temps-ci - vivent peut-être bien leurs derniers soubresauts, avant de disparaître à jamais (on s'en reparle dans cinq ou dix ans, si vous voulez!).

L'Ère du But est par conséquent à notre porte. À nous de l'accueillir sans tarder avec tous les égards qu'elle mérite. Car de notre ouverture affichée dépendront, sans l'ombre d'un doute, nos chances d'entrer dans ses bonnes grâces. À bon entendeur, salut!

Comment s'y prendre pour tirer parti de l'avènement des nouvelles valeurs véhiculées par les milléniaux, me direz-vous? Vaste interrogation, à laquelle il n'est de réponse laconique. Cela étant, un conseil, toutefois :

> Qui entend entrer de plain-pied dans l'Ère du But se doit de s'ouvrir aux suggestions émises par les jeunes recrues. C'est-à-dire qu'il lui faut non pas vaguement entendre, mais écouter attentivement leurs idées neuves, à plus forte raison lorsque celles-ci lui paraissent a priori déstabilisantes. Parce que de cette ouverture affichée à la nouveauté dépendra la capacité de son équipe ou de son entreprise de perdurer, voire de croître à l'avenir. Et parce que de cette écoute attentive naîtra l'occasion, pour les nouvelles recrues, de trouver un but à leur travail.

En passant, l'écrivain autrichien Stefan Zweig a dit dans Vingt-quatre heures de la vie d'une femme : «Toute vie que ne se voue pas à un but déterminé est une erreur».

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...