Un beau discours suffit-il à motiver ses employés?

Publié le 20/09/2013 à 09:17, mis à jour le 20/09/2013 à 09:17

Un beau discours suffit-il à motiver ses employés?

Publié le 20/09/2013 à 09:17, mis à jour le 20/09/2013 à 09:17

Nul besoin d'être aussi doué que Barack Obama... Photo: DR

BLOGUE. À bien y regarder, en matière de motivation, il y a deux camps: d'un côté, ceux qui sont convaincus qu'il n'y a rien de mieux qu'un beau discours – ou des mots gentils glissés en douce – pour dynamiser ses employés; de l'autre, ceux qui sont persuadés que rien ne motive plus qu'une belle prime à la performance.

Découvrez mes précédents billets

Rejoignez-moi sur Facebook et sur Twitter

Qui a raison? Qui a tort? Impossible à dire, pensez-vous probablement. Et pourtant, si. Le débat est tranché, à mon avis, par une étude intitulée Hidden benefits of reward: A field experiment on motivation and monetary rewards. Celle-ci est signée par: Ola Kvaløy, professeur d'économie à l'Université de Stavanger (Norvège); Petra Nieken, professeure d'économie à l'Institut de microéconomie appliquée de l'Université de Bonn (Allemagne); et Anja Schöttner, professeure d'économie organisationnelle à l'Université de Constance (Allemagne). La réponse qu'elle apporte devrait en surprendre plus d'un…

Ainsi, les trois chercheurs ont demandé à 139 étudiants de l'Université de Bonn de leur donner un coup de main dans une étude en cours, en échange d'un peu d'argent de poche. Ce que ces étudiants ne savaient pas, c'était que l'expérience allait en fait porter sur eux.

Que fallait-il faire? Entrer dans une base de données informatique des résultats de matches de hockey professionnel du championnat allemand, un travail simple mais fastidieux qui pouvait durer deux bonnes heures. C'est tout.

À leur insu, les participants ont été placés dans quatre conditions différentes:

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Rentrée scolaire: la sécurité des milieux de travail inquiète plusieurs syndicats

Des syndicats déplorent qu’après 22 mois de pandémie, beaucoup d’incertitudes demeurent quant à la ventilation.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...