Qu'est-ce qui motive à fond vos employés?

Publié le 27/07/2015 à 06:09

Qu'est-ce qui motive à fond vos employés?

Publié le 27/07/2015 à 06:09

Les quatre chercheurs slovènes sont allés encore plus loin, toujours grâce à ce simple questionnaire. De fait, ils ont regardé si des facteurs étaient corrélés entre eux, ou pas, puis ils ont représenté la carte des connexions entre les différents facteurs, en fonction de leurs liens de corrélation entre eux. Plus précisément, deux cartes : l'une pour les facteurs de motivation, l'autre pour les facteurs de démotivation.

Qu'est-ce que cela leur a permis d'apprendre? Ceci :

> Un effet boule de neige positif. Les facteurs motivants les plus centraux dans le réseau de connexions concernent la «dynamique interpersonnelle» ainsi que «le désir d'oeuvrer harmonieusement au sein de son écosystème». Si bien qu'il suffit d'agir sur un facteur en particulier, disons 'la reconnaissance d'un bon coup accompli', pour que cela ait un impact indirect sur d'autres facteurs corrélés, comme 'le sentiment d'accomplissement' et 'le sentiment d'avoir un travail intéressant'. On assiste dès lors à une effet boule de neige.

> Un effet boule de neige négatif. Les facteurs démotivants les plus centraux dans le réseau de connexions concernent, eux aussi, la «dynamique interpersonnelle». Et là aussi entre en jeu l'effet boule de neige, un désagrément en entraînant d'autres à sa suite.

«Cela étant, il ne faut pas croire pour autant qu'il suffit d'intervenir sur un facteur déterminant, aussi central soit-il, pour que l'employé en question s'estime, du jour au lendemain, entièrement épanoui dans son travail», soulignent les autre chercheurs dans leur étude.

Que retenir de tout ça? Ceci, à mon avis :

> Qui entend motiver à fond ses employés se doit d'agir sur la dynamique interpersonnelle au sein de l'équipe, voire de l'organisation elle-même. Il lui faut s'arranger pour que chacun se sente bien dans son écosystème, au point de s'y sentir à sa place et d'y avoir le sentiment qu'il lui est possible d'y grandir en harmonie avec les autres. Pour ce faire, il doit faire du sentiment d'accomplissement de chacun une de ses plus grandes priorités, tout en veillant à ce que chacun puisse 'se mouvoir' à l'aise au milieu des autres. Et donc oublier les traditionnelles primes et autres pseudo-promotions, que plus personne ne considère aujourd'hui comme de vraies carottes.

En passant, l'écrivain français Victor Hugo a dit dans Les Misérables : «Le bonheur veut tout le monde heureux».

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...