Pas envie de bosser? J'ai un truc génial pour vous!

Publié le 02/09/2014 à 06:09

Pas envie de bosser? J'ai un truc génial pour vous!

Publié le 02/09/2014 à 06:09

Pourquoi? Par effet de similarité : «À l'échelle d'une semaine, la fenêtre de présent correspond au même jour que celui auquel nous sommes au moment de fixer le deadline. Si l'on se dit qu'on doit faire telle ou telle tâche pour le lundi ou le mercredi suivant alors qu'on est un mardi, on a tendance à remettre à plus tard le moment où il faudra s'y atteler», expliquent Mme Tu et M. Soman.

Et lorsqu'on est à l'échelle du mois? «C'est la même chose. Si l'on est, par exemple, au début d'avril, mieux vaut se fixer un deadline avant la fin du même mois – le 27, 28 ou 29, si l'on veut – que de se donner jusqu'au début de mai – le 4, 5 ou 6, par exemple. Car ça nous évitera de remettre encore et toujours le moment de travailler sur le dossier en question», illustrent-ils.

Fascinant, n'est-ce pas? Notre manque d'appétence pour le travail réside donc, en grande partie, de notre perception du temps, et plus précisément sur notre façon de fixer nos deadlines. C'est aussi bête que ça.

Que retenir de tout cela? Ceci, à mon avis :

> Qui entend arrêter du jour au lendemain de procrastiner se doit d'user de l'effet de similarité lorsqu'il se fixe un deadline. Il lui faut, par exemple, s'imposer de mener à bien telle ou telle tâche d'ici pile sept jours, pas un de moins, ni un de plus. Car cela lui donnera – comme par magie – du cœur à l'ouvrage.

Voilà. Testez tout ça, et dîtes m'en des nouvelles. Vous verrez, c'est vraiment efficace!

En passant, l'écrivain français Gustave Flaubert aimait à dire : «L'avenir est ce qu'il y a de pire dans le présent».

Découvrez mes précédents billets

Ma toute nouvelle page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

À la une: Shawinigan, la grande conversion

Édition du 24 Août 2019 | Les Affaires

En dix ans, Shawinigan a accompli une véritable mutation économique. Un miracle opéré par le maire.

La collaboration transversale : un atout encore peu maîtrisé

BLOGUE. Avez-vous déjà proposé aux départements de votre organisation de collaborer sur un projet ? ...

Blogues similaires

Voici la première Québécoise certifiée pour enseigner Brené Brown

08/08/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Après 50M vues de son TED Talk sur la vulnérabilité, Brené Brown se lance dans la coaching d'entreprise.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...