Pas envie de bosser? J'ai un truc génial pour vous!

Publié le 02/09/2014 à 06:09

Pas envie de bosser? J'ai un truc génial pour vous!

Publié le 02/09/2014 à 06:09

Pour en avoir le cœur net, les deux chercheurs ont effectué une expérience similaire au Canada auprès, cette fois-ci, d'étudiants en MBA. Il leur a été proposé un contrat de consultation en freelance auprès d'une firme dans laquelle tous rêvaient de travailler, un jour. Une occasion en or de briller sur le plan professionnel, quoi.

Pour la moitié des 130 étudiants, l'annonce a été faite à 5 jours de l'échéance des inscriptions pour postuler à ce contrat. Et pour l'autre, à 25 jours d'échéance.

Résultat? Ceux qui sentaient qu'ils n'avaient pas beaucoup de temps devant eux ont été nettement plus prompts à postuler que les autres.

«Ces expériences-là nous ont amené à croire que lorsqu'une personne considère que la tâche à accomplir se situe dans la fenêtre de son présent, elle s'y met plus vite que si elle ne la voit pas dans cette fenêtre-là», ont dit les deux chercheurs dans leur étude, avant de se lancer dans d'autres expériences visant à vérifier leur intuition.

C'est comme ça que des personnes ont été invitées à acheter un cadeau pour un être cher, à entrer des dizaines et des dizaines d'informations dans une base de données, ou encore à organiser une fête d'anniversaire. Et ce, à chaque fois, en étant placé dans des conditions où le deadline figurait soit dans la fenêtre du présent, soit en-dehors de celle-ci.

Tout cela a permis aux deux chercheurs de faire une belle trouvaille :

> L'effet de similarité. On est plus prompt à passer à l'action lorsqu'on doit faire quelconque chose d'ici sept jours que d'ici, disons, six ou huit jours. C'est-à-dire que mieux vaut que le deadline soit le mardi prochain si le jour où l'on fixe celui-ci est un mardi; et idem, un mercredi pour un mercredi, ou un samedi pour un samedi.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

À la une: Shawinigan, la grande conversion

Édition du 24 Août 2019 | Les Affaires

En dix ans, Shawinigan a accompli une véritable mutation économique. Un miracle opéré par le maire.

La collaboration transversale : un atout encore peu maîtrisé

BLOGUE. Avez-vous déjà proposé aux départements de votre organisation de collaborer sur un projet ? ...

Blogues similaires

Voici la première Québécoise certifiée pour enseigner Brené Brown

08/08/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Après 50M vues de son TED Talk sur la vulnérabilité, Brené Brown se lance dans la coaching d'entreprise.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...