Olivier Schmouker - Que voyez-vous dans votre miroir?

Publié le 19/07/2011 à 09:09, mis à jour le 22/07/2011 à 13:36

Olivier Schmouker - Que voyez-vous dans votre miroir?

Publié le 19/07/2011 à 09:09, mis à jour le 22/07/2011 à 13:36


«Ces expériences m’ont enseigné que, presque sans exception, tous les leaders couronnés de succès traversent, une fois dans leur vie, une période où ils se sentent confus, découragés, peu sûrs d’eux-mêmes et de leurs décisions. Ils se demandent alors comment il se fait que d’autres dirigeants réussisent sans difficulté particulière, et pas eux. Ils se sentent solitaires comme jamais. Même si en apparence ils ont l’air sereins et dominateurs, ils sont ravagés de l’intérieur. Ceux qui traversent cette période en reprenant confiance en eux en sortent grandis, et ceux-là parviennent dès lors à exploiter tout leur potentiel.


«Comment s’y prennent-ils? Ils n’ont pas cherché à esquiver les problèmes rencontrés, à faire semblant que tout va aller mieux, qu’il suffit d’attendre que la crise passe. Le truc, c’est qu’ils ont pris le temps de faire le point, de diagnostiquer le problème, de trouver des solutions, d’en appliquer une et de redémarrer plus fort qu’auparavant.»


Vaste programme, n’est-ce pas? C’est pourquoi le professeur de Harvard a concocté sa méthode du miroir, en nous suggérant des questions à se poser à soi-même quand on sent que tout ne tourne pas rond dans notre façon de diriger son équipe ou son entreprise. Ces interrogations abordent différents thèmes : la vision ; les priorités ; la gestion du temps ; la succession ; etc.


Par exemple, une des questions à se poser si l’on veut progresser en tant que leader est «Donnez-vous du feedback aux autres, mais surtout sollicitez-vous du feedback de la part des vos subordonnés clés?». «Nombre de bons leaders comprennent qu’il faille coacher leurs subordonnés, mais peu d’entre eux réalisent l’importance de demander à ces mêmes personnes du coaching. Le paradoxe, c’est que plus vous êtes sénior dans l’entreprise, plus vous en avez besoin, et moins de personnes sont à même de vous donner du feedback correctement», explique M. Kaplan, dans une entrevue accordée à la Harvard Business Review.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

Blogues similaires

8 idées pour que l'IA n'augmente pas les inégalités

22/03/2019 | Diane Bérard

BLOGUE.«Sommes-nous suffisamment sages collectivement pour utiliser ces outils technologiques puissants?»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...