Olivier Schmouker - Des banderilles dans le leadership de Pauline Marois

Publié le 06/06/2011 à 16:35, mis à jour le 06/06/2011 à 16:35

Olivier Schmouker - Des banderilles dans le leadership de Pauline Marois

Publié le 06/06/2011 à 16:35, mis à jour le 06/06/2011 à 16:35

Quelle leçon tirer de tout cela dans le cas de la corrida du PQ? Peut-on dire que Pauline Marois s’est beaucoup trop reposée sur son expérience politique? Que sa trop grande confiance en son leadership – 93% des délégués péquistes lui ont exprimé leur confiance le 16 avril dernier – l’a empêché d’entendre la grogne montante dans ses rangs? Qu’elle n’est pas assez à l’écoute des voix discordantes de son parti? Il semble qu’on puisse répondre : «oui, oui, et encore oui»… Qu’en pensez-vous?

Saint-Augustin disait dans ses Sermons : «Se tromper est humain, persister dans son erreur est diabolique»...

Découvrez mes précédents posts

Et beaucoup d’autres articles management sur Facebook

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Rentrée scolaire: la sécurité des milieux de travail inquiète plusieurs syndicats

Des syndicats déplorent qu’après 22 mois de pandémie, beaucoup d’incertitudes demeurent quant à la ventilation.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...