Olivier Schmouker - Comment faire pour prendre une décision sereine?

Publié le 09/08/2011 à 09:25, mis à jour le 31/01/2012 à 22:57

Olivier Schmouker - Comment faire pour prendre une décision sereine?

Publié le 09/08/2011 à 09:25, mis à jour le 31/01/2012 à 22:57

L'idée, c'est de se sentir comme Saint-Louis sous son chêne... Photo : DR.

BLOGUE. Vous comme moi, nous prenons des décisions tous les jours, certaines plus importantes que d’autres. À chaque fois, diverses émotions nous assaillent pour nous tirailler à droite et à gauche, pour nous inciter à peser le pour et le contre, pour nous empêcher de trancher trop vite. Et parfois, nous reportons notre décision aux calendes grecques…

Découvrez mes précédents posts

Nouveau : suivez-moi sur Twitter

Pourquoi cela se produit-il? Qu’est-ce qui fait que certaines décisions sont si difficles à prendre? Eh bien, la réponse réside en grande partie dans notre cerveau. Ou plutôt, dans la façon dont nous élaborons nos pensées, certaines formes de pensées étant plus perméables que d’autres aux émotions.

C’est ce que j’ai appris en parcourant une étude passionnante sur le sujet, intitulée When does feeling of fluency matter? How abstract and concrete thinking influence fluency effects. Une étude signée par Claire Tsai, professeure à la Rotman School of Management, et Manoj Thomas, professeur à la SC Johnson Graduate School of Management.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...