Le pouvoir rend-il moins empathique?

Publié le 03/09/2013 à 09:09, mis à jour le 03/09/2013 à 06:45

Le pouvoir rend-il moins empathique?

Publié le 03/09/2013 à 09:09, mis à jour le 03/09/2013 à 06:45

Certains deviennent de parfaits salauds... Photo : DR

BLOGUE. Soyons honnêtes, d'accord? J'ai une petite interrogation pour vous, aujourd'hui : «Qui d'entre nous n'a jamais vu un collègue amical devenu boss se transformer du jour au lendemain en parfait salaud?» La réponse, nous la connaissons tous.

Découvrez mes précédents billets

Rejoignez-moi sur Facebook et sur Twitter

Maintenant, allons un peu plus loin : «Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi cette transformation avait eu lieu?» Là, la réponse est moins évidente. Certains vont dire que c'est la fonction qui veut ça, que cela vient de sa maladresse à entrer dans la peau d'un chef, etc. Blah blah blah. L'explication? Elle se trouve dans notre cerveau.

Trois chercheurs ont eu la curiosité de regarder ce qui se passait dans notre cerveau lorsque nous sommes en situation de pouvoir sur autrui. Il s'agit de : Sukhvinder Obhi, professeur de psychologie et de marketing à l'Université Wilfrid-Laurier à Waterloo (Canada), assisté de son étudiant Jeremy Hogeveen; et Michael Inzlicht, professeur de psychologie à l'Université de Toronto (Canada).

Comment s'y sont-ils pris? Le plus simplement du monde. Ils ont demandé à 45 volontaires de s'installer chacun dans un cubicule, devant un ordinateur. Dans un premier temps, il leur a fallu rédiger un court texte sur un sujet bien précis, ce qui permettait de ranger les participants dans trois catégories distinctes :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...