L'heure du changement a sonné pour les RH!

Publié le 16/04/2015 à 06:12, mis à jour le 16/04/2015 à 13:01

L'heure du changement a sonné pour les RH!

Publié le 16/04/2015 à 06:12, mis à jour le 16/04/2015 à 13:01


> Une rarissime satisfaction. Seulement 7% des personnes interrogées au Canada – des hauts-dirigeants exclusivement, je le rappelle – qualifient le travail effectué par leur équipe des RH comme «excellent».


> Un travail à peine convenable. 60% des personnes interrogées trouvent le travail de leur équipe des RH soit tout juste «convenable», soit carrément «inadéquat».


> Une efficacité douteuse. 40% des personnes interrogées considèrent que leur équipe des RH ne parvient pas à fournir aux employés des programmes de formation adaptés au besoin de leur entreprise.


Des chiffres que l’on peut résumer par un seul :


> Un nécessaire changement. 81% des personnes interrogées estiment que la refonte des RH est une question «importante» ou «très importante»


Bref, c’est un désaveu complet ! «Le changement est nécessaire, car les RH n’arrivent pas à s’adapter aux nouveaux besoins des entreprises qu’elles soutiennent, ni à suivre le rythme du changement lui-même», lance, laconique, le rapport de Deloitte. Et d’enfoncer le clou : «Le besoin de changement est crucial — et urgent».


Comment s’y prendre pour entreprendre correctement un tel virage managériale ? Voici ce que préconisent les experts de Deloitte…


«La refonte doit commencer par l’identification des nouvelles responsabilités fondamentales des RH — principalement la découverte et le développement des talents dont l’entreprise a vraiment besoin pour assurer sa prospérité. Les RH pourront alors se délester de certaines responsabilités non essentielles, en particulier de nombreuses activités transactionnelles qu’elles ont toujours assumées et qu’elles peuvent parfois avoir du mal à laisser aller.


«Ce basculement des priorités et des responsabilités obligera le service des RH à former leurs effectifs pour qu’ils deviennent de véritables conseillers, et non de simples fournisseurs de services. Les ‘nouvelles’ fonctions des RH auront besoin d’employés de haut niveau capables de :


- comprendre les enjeux opérationnels ;


- anticiper les besoins ;


- viser l’amélioration continue ;


- adopter instruments d’analyse et autres outils technologiques novateurs à même de soutenir les objectifs de leur organisation.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Haro sur le pilote automatique au travail!

BLOGUE INVITÉ. Trop souvent, nous nous complaisons dans la routine. Voici comment réveiller votre quotidien!

Trop de pression au travail? Voici une solution géniale!

21/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une astuce aussi simple qu'efficace signée Anders Indset, le «Platon rock'n'roll du management»...

Blogues similaires

8 idées pour que l'IA n'augmente pas les inégalités

22/03/2019 | Diane Bérard

BLOGUE.«Sommes-nous suffisamment sages collectivement pour utiliser ces outils technologiques puissants?»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...