Gagner en confiance au travail? C'est possible!

Publié le 22/07/2015 à 09:15

Gagner en confiance au travail? C'est possible!

Publié le 22/07/2015 à 09:15

La confiance en soi se gagne pas à pas... Photo: DR

Vous souvenez-vous de la dernière fois où une goutte de sueur froide s'est mise à glisser dans votre dos, au travail? Lentement. Irrémédiablement. Horriblement. Vous tétanisant sur place. Avec cette seule idée en tête, martelée bien malgré vous : «Je vais me planter. C'est sûr, je vais me planter. Lamentablement.» Oui, j'en suis convaincu, vous vous en souvenez encore. Même si cela date d'une semaine, d'un mois, d'un an.

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Que s'est-il passé, au juste, à ce moment précis? C'est très simple, vous avez perdu confiance en vous. Totalement. Et si jamais cela s'est effectivement traduit par un échec retentissant, alors votre assurance en a été gravement érodée. Ce qui vous a rendu plus timoré qu'à l'habitude, dans le même type de situation stressante. Si bien que, depuis, vous vous demandez sans cesse comment regagner en confiance. Pas vrai?

La bonne nouvelle du jour, c'est que j'ai mis la main sur un vieux numéro du magazine Management qui traitait justement de la confiance en soi. Celui-ci présentait une série de quiz concoctés par Lionel Bellenger, un coach français qui a signé le livre La confiance en soi (ESF, 2012). Ainsi que des pistes à explorer pour corriger le tir, c'est-à-dire pour reprendre aussitôt le dessus lorsqu'on sent qu'on perd pied.

Pour commencer, je vous invite à indiquer si les cas de figure énumérés ci-dessous s'appliquent à vous, à l'aide du choix de réponses suivant :

A. Souvent

B. Parfois

C. Jamais

1. Je ne sais pas saisir les opportunités professionnelles.

2. J'ai tendance à être trop exigeant envers moi-même.

3. J'ai le sentiment de ne pas avoir réussi grand-chose dans ma vie.

4. Je me disperse trop, que ce soit dans mon travail ou dans le privé.

5. Lorsque la situation est compliquée, je fais comme les autres.

6. Quand je ne connais pas quelqu'un, je crois que je ne vais pas l'intéresser.

7. J'ai tendance à me vexer à la moindre remarque ou critique.

8. Après avoir pris une décision, il m'arrive de douter de son bien-fondé.

9. Quand je me lance dans un nouveau projet, j'ai peur d'échouer.

10. Si l'on me demande quelque chose, je ne sais pas dire non.

11. J'ai du mal à insister lorsque je veux obtenir quelque chose.

12. Je suis gêné quand je reçois des félicitations appuyées.

13. Je me fixe des objectifs que je sais pourtant irréalisables.

14. J'ai l'impression que la chance est réservée aux autres.

15. J'ai du mal à me consacrer du temps, à prendre soin de moi.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...