Faut-il être patient pour réussir?

Publié le 19/10/2012 à 09:31, mis à jour le 19/10/2012 à 09:37

Faut-il être patient pour réussir?

Publié le 19/10/2012 à 09:31, mis à jour le 19/10/2012 à 09:37

L'attente est faite d'espoirs, qui sont souvent récompensés. Photo: DR

BLOGUE. De quoi dépend surtout le succès? D'un millier de facteurs, me direz-vous peut-être, et l'un d'eux ne compte pas vraiment plus que les autres a priori. Mais en êtes-vous si persuadé que ça?

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

Et si le succès dépendait d'une poignée de facteurs seulement, et surtout de quelques-uns? Un exemple, comme ça : disons que le succès dépend beaucoup… des autres! Qu'en pensez-vous? Quant à moi, je songe à la communauté des scientifiques, dont les avancées découlent avant tout de l'échange de savoirs entre les uns et les autres. Un fait difficilement contestable, au regard du nombre impressionnant de sites Web où les scientifiques échangent gratuitement leurs white papers, c'est-à-dire leurs études, en se disant que le fait de donner aux autres le fruit de son travail est à moyen et long terme plus payant que l'autarcie.

Cet argument vous a-t-il convaincu? Je l'espère. Pourtant – et là, je vais me tirer une balle dans le pied devant vous –, ce n'est pas toujours vrai. En effet, il semble qu'il y ait une communauté de scientifiques que ne joue guère le jeu, celle des biologistes. Ceux-ci, moins que les autres, sont disposés à partager leurs trouvailles avec les autres.

C'est du moins ce qu'ont constaté deux d'entre eux, Vahan Simonyan, un bioinformaticien de la Food and Drug Administration (FDA) américaine, et Raja Mazumder, un professeur de biochimie et de biologie moléculaire de l'Université George-Washington (États-Unis). Les deux en ont parlé à Atin Basuchoudhary, un professeur d'économie de l'Institut militaire de Virginie (États-Unis), ce qui a déclenché leur envie de résoudre ensemble ce mystère.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Vaccination obligatoire: 18 intervenants seront entendus

23/08/2021 |

La commission parlementaire durera deux jours complets, soit en personne au parlement ou en visioconférence.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...