Êtes-vous un monstre ou une souris?

Publié le 09/03/2015 à 09:09

Êtes-vous un monstre ou une souris?

Publié le 09/03/2015 à 09:09

Ëtes-vous un monstre ?

«Monstre, n. m.: Énorme bête imaginaire dont l’aspect affreux ou repoussant suffit à effrayer les gens.

«Dans un processus créatif, une collaboration de groupe, ou encore lorsqu’on vous expose de nouvelles idées, êtes-vous toujours le premier à faire des commentaires ? Pendant qu’on parle ou démontre quelque chose, êtes-vous penché comme un sprinteur sur la ligne de départ, vous retenant avec peine de faire connaître votre opinion contraire ?

«[Si tel est le cas], vous êtes probablement un monstre. C’est-à-dire que vous n’écoutez pas vraiment et ne laissez pas aux idées des autres la chance d’être entendues. Vous injectez du «non» dans la [discussion] et vous instaurez une atmosphère qui ne permet pas aux gens d’exprimer librement leurs idées sans crainte de se faire écraser. Vous êtes toujours en train de tuer l’imagination [commune].

«[Comment identifier le ou les monstres au bureau ? Et comment corriger le tir ?] Peut-être en jouant à un jeu tout bête, [qui se joue idéalement entre collègues, si possible à l’occasion d’une sortie, autour de quelques verres]. Le principe est simple… Rassemblez les joueurs en un cercle. Brandissez l’index et levez le pouce comme si vous aviez un revolver en main, puis braquez-le vers différentes personnes du cercle, en disant «Bang, bang, clic, bang !».

«À chaque mot, pointez votre arme au hasard vers une personne différente. Puis, demandez au groupe : «Qui est mort ?».

«Maintenant, attendez quelques instants. Laissez le temps aux gens d’émettre toutes les théories qui leur passent par la tête et de deviner pourquoi telle ou telle personne est morte. En fait, laissez aux gens le temps d’oublier… qui a parlé en premier. Puis, une fois que chacun a dit ce qu’il avait à dire, pointez du doigt cette personne-là, en disant : «C’est toi qui es mort !».

«Répétez le processus jusqu’à ce qu’un petit malin finisse par découvrir le pot aux roses. (Les gens mettent souvent un temps assez long avant de mettre au jour le truc.)

«Lorsque mon ami Stephen O’Connell m’a fait découvrir ce jeu, nous y avons joué pendant une dizaine de minutes. Tour après tout, j’étais toujours le mort. Chaque fois, je croyais avoir deviné, et chaque fois, je déboulais le premier avec mon opinion.

«Ce soir-là, j’ai découvert quelque chose de très intéressant sur moi-même : j’aimais vraiment parler le premier. Et je passais très peu de temps à écouter. J’ai été bouleversé de découvrir que j’étais… un monstre !

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...