Et si vous preniez l'air plus souvent?

Publié le 19/03/2013 à 09:14, mis à jour le 19/03/2013 à 09:44

Et si vous preniez l'air plus souvent?

Publié le 19/03/2013 à 09:14, mis à jour le 19/03/2013 à 09:44

La nature fait toujours du bien... Photo : DR

BLOGUE. J'ai une petite question a priori anodine pour vous : quelle est la dernière fois où vous avez pris l'air? Je veux dire, où vous vous êtes promené dehors, en pleine nature, plusieurs heures d'affilée, sans vous soucier de votre cellulaire et autres gadgets électroniques (oui, oui, sans même le sempiternel iPod branché aux oreilles, qui a pour principale fonction de vous couper du monde extérieur, bref de vous maintenir enfermé dans votre petite bulle…).

Découvrez mes précédents billets

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

Alors? Pas facile à dire. Peut-être le week-end dernier, et encore, pas sûr. C'est en fait que nous passons de moins en moins de temps en contact avec la nature, et ce, sans vraiment le réaliser. Tenez, saviez-vous qu'en Amérique du Nord le nombre de visites par personne aux parcs nationaux a diminué en moyenne de 20% depuis 1988? Que les 8-18 ans passaient en moyenne plus de sept heures et demie par jour devant un média électronique (télévision, ordinateur et cellulaire)? Et que les jeunes enfants ne passaient plus en moyenne que 15 à 25 minutes par jour à jouer ou à faire du sport dehors?

Nos vies changent, à vue d'œil, mais est-ce pour le mieux? C'est ce que ce sont demandés trois professeurs de psychologie : Ruth Ann Atchley, de l'Université du Kansas (États-Unis), ainsi que David Strayer et Paul Atchley, tous deux de l'Université d'Utah (États-Unis). Une interrogation qui a donné une étude intitulée Creativity in the wild: Improving creative reasoning through immersion in natural settings. Celle-ci montre que nous perdons grandement à nous couper de la nature comme nous le faisons aujourd'hui…

Les trois chercheurs ont eu une idée d'expérience très simple. Ils ont eu vent que la société Outward Bound organisait des programmes de leadership destinés aux cadres d'entreprise, des programmes d'un genre particulier : la plupart de ceux-ci consistent à effectuer une expédition de plusieurs journées en pleine nature, loin de toute trace de civilisation (aucun gadget électronique, par exemple), où il faut marcher en forêt sac au dos, grimper des parois rocheuses, descendre en bateau des rapides, ou même faire du traîneau à chiens. Et ils se sont dit qu'on pouvait peut-être évaluer ce que les participants retiraient concrètement d'une telle aventure.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...