Et si vous partagiez votre poste de travail...

Publié le 28/08/2014 à 06:09

Et si vous partagiez votre poste de travail...

Publié le 28/08/2014 à 06:09

À deux, on peut aller plus loin et plus haut... Photo: DR

Le 9@5 du lundi au vendredi? Ça fait tellement 20e siècle! Aujourd'hui, tant les employeurs que les employés ne jurent que par la flexibilité. Pour les premiers, il s'agit d'être en mesure de mieux adapter le "capital humain" aux "besoins de production". Et pour les derniers, d'harmoniser le travail et la vie privée.

Découvrez mes précédents billets

Ma toute nouvelle page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Mais voilà, n'est-ce là qu'un rêve en couleurs, tant pour les employeurs que pour les employés? Oui, n'est-ce qu'une nouvelle lubie, après laquelle chacun court, en vain? Pour ne pas dire, une fausse bonne idée?

C'est ce que j'ai voulu savoir. Et pour cela, je me suis lancé dans un reportage sur l'une des dernières tendances en matière de management, le partage de poste de travail.

De quoi s'agit-il? D'une manière de travailler autrement, qui consiste dans le fait qu'un salarié à temps plein, à la suite d'une démarche personnelle et volontaire, décide de partager en permanence son poste avec une autre personne. Et ce, avec le plein accord de son employeur, cela va de soi.

Un tel partage peut prendre de multiples formes :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...