Et si vous installiez un aquarium géant au bureau...

Publié le 08/08/2019 à 06:06

Et si vous installiez un aquarium géant au bureau...

Publié le 08/08/2019 à 06:06

Une source insoupçonnable de bien-être... (Photo: Walter Randlehoff/Unsplash)

Cet été, j’ai eu la chance de découvrir la Croatie, plus précisément la région de l’Istrie, dont les côtes plongent dans les eaux turquoises de l’Adriatique. J’ai passé peut-être plus de temps dans l’eau que sur terre, émerveillé de nager au beau milieu de myriades de poissons multicolores si peu farouches qu’on pouvait presque les caresser…

Bon, je sais, je ne suis pas là pour vous rendre jaloux. Mais plutôt pour vous faire part d’une pensée renversante qui m’est alors venue : ce bien-être fou que l’on ressent en nageant en mer, n’y aurait-il pas moyen de l’éprouver… au bureau?

Ça va de soi, rien ne peut égaler une plongée en apnée dans l’Adriatique. Et certainement pas la vie de bureau. Toutefois, n’y aurait-il pas moyen d’y insuffler un peu du bonheur que l’on a à tutoyer les poissons? Même un tout petit peu? Et l’idée d’un aquarium géant m’est venue…

Imaginez un peu ça… Prenez le mur le plus long et le plus haut de votre espace de travail, mettez-vous devant celui-ci, puis songez à un aquarium qui prendrait tout cet espace. Un aquarium où virevolteraient, le long de plantes ondulantes, des nuages de Néons rouges, Combattants, Guppys et autres Poissons zèbres. Un aquarium où il ferait bon se planter devant, des minutes durant, bercé en toute quiétude par les mouvements réguliers des petits points de couleurs vivants…

Heather Clements est doctorante en sciences de la vie et de la santé à l’Université de l’Écosse de l’Ouest, à Paisley (Grande-Bretagne). Avec l’aide de sept autres chercheurs, elle a mené une métarecherche sur l’impact des aquariums sur les gens. Ce qui, mine de rien, s’est révélé riche en enseignements, comme vous allez vous en rendre compte par vous-même.

De fait, voici les impacts scientifiquement prouvés que peut avoir un aquarium sur un être humain:

– Ça diminue la pression artérielle et ça favorise la relaxation;

– Ça diminue l’anxiété;

– Ça augmente la tolérance à la douleur;

– Ça incite à mieux se nourrir, et ça peut même, sur la durée, favoriser la diminution du surpoids;

– Ça réconforte, en ce sens que ça nous met en contact émotionnellement avec des êtres vivants.

Pas mal, n’est-ce pas? Auriez-vous cru ça avant de le lire? Pas sûr…

Prendre le temps de regarder un aquarium permet, donc, de «relaxer», de «faire diminuer le stress», de «nouer un lien avec autrui», voire de «ressentir une vague de bonheur». Ce qui est idéal, vous en conviendrez, pour le quotidien au bureau!

«Lorsqu’une personne s’intéresse franchement à un poisson rouge dans son bocal, ça lui permet de réduire son anxiété tout autant que si elle interagissait, dans certains cas, avec un chien», est-il même noté dans une étude signée par Buttelmann & Römpke.

Bref, un aquarium, ça a un effet fou, quasiment inspoupçonnable. Et par suite, mon intuition n’était pas si mauvaise que ça : installer un aquarium géant au bureau, ça aurait des répercussions incroyables sur les employés. Oui, incroyables.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à faire lire ce billet de blogue à votre boss. Et à monter ensemble un dossier qui vous permettra de débloquer les fonds nécessaires auprès de la haute-direction…

En passant, l’écrivain chinois Lao She a dit dans Quatre générations sous un même toit : «Le poisson vit dans l’eau, mais ne peut bondir hors de celle-ci pour voir à quoi elle ressemble».

Découvrez mes précédents billets

Mon groupe LinkedIn

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

À la une: Shawinigan, la grande conversion

Édition du 24 Août 2019 | Les Affaires

En dix ans, Shawinigan a accompli une véritable mutation économique. Un miracle opéré par le maire.

La collaboration transversale : un atout encore peu maîtrisé

BLOGUE. Avez-vous déjà proposé aux départements de votre organisation de collaborer sur un projet ? ...

Blogues similaires

Voici la première Québécoise certifiée pour enseigner Brené Brown

08/08/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Après 50M vues de son TED Talk sur la vulnérabilité, Brené Brown se lance dans la coaching d'entreprise.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...