Et si vous appreniez non pas à donner, mais à recevoir...

Publié le 21/01/2015 à 09:09

Et si vous appreniez non pas à donner, mais à recevoir...

Publié le 21/01/2015 à 09:09

Voilà. Cette vision du don et de son pendant la réception me semblent rafraîchissante, pour ne pas dire bienfaisante. Il nous suffit ainsi de réconcilier les deux pour user de chacun adéquatement, le moment venu. Si l’on aime donner, il va de soi qu’il nous faut aimer également recevoir. C’est aussi simple que ça.

L’intérêt de ce point me paraît évident pour votre quotidien au travail. Prenons un exemple précis… Pour que l’équipe dans laquelle vous évoluez se mette à fonctionner avec harmonie, il convient que chacun apprenne à faire plus que donner aux autres, que ce soit son temps ou ses connaissances. Il est impératif que chacun apprenne à recevoir comme il se doit ce que les autres meurent d’envie de lui offrir. Car c’est du flux de dons et de réceptions que pourra découler un fonctionnement harmonieux.

Maintenant, j’ai une petite question dérangeante pour vous : savez-vous vraiment recevoir? Pour vous en faire une juste idée, je vous invite à répondre à un mini-quiz...

Pour commencer, souvenez-vous de la dernière fois que quelqu’un vous a spontanément donné quelque chose ou rendu service au travail. Puis, répondez aux questions suivantes :

1. Vous êtes-vous senti mal à l’aise?

2. Avez-vous dit quelque chose comme “Tu n’aurais pas dû” ou “Mais je n’ai rien à te donner en retour”?

3. L’avez-vous remercié trois fois ou plus?

4. Avez-vous essayé de trouver quelque chose à donner ou à faire en retour?

5. Avez-vous l’impression d’avoir une dette envers cette personne?

6. Ne vous sentirez-vous à l’aie avec cette personne que lorsque vous lui aurez rendu la pareille?

Bien. Si vous avez répondu “oui” à trois ou plus de ces questions, c’est que vous éprouvez des difficultés à recevoir. Et qu’il convient désormais de dénicher l’origine de cette attitude, dans l’optique d’y remédier en vous appuyant, par exemple, sur le principe d’abondance.

En passant, l’écrivain américain de langue française Julien Green disait : «Il y a autant de générosité à recevoir qu’à donner».

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...