Et si vous accordiez davantage d'autonomie à vos employés...

Publié le 21/03/2014 à 09:09

Et si vous accordiez davantage d'autonomie à vos employés...

Publié le 21/03/2014 à 09:09


Concrètement, le MPT estime que les conditions propices au plein épanouissement des employés peuvent prendre différentes formes. En voici quelques-unes :


> Les employés participent aux prises de décision;


> Les employés fixent ensemble les salaires des uns et des autres;


> Les employés fixent leurs propres horaires de travail;


> Les employés passent eux-mêmes commande du matériel dont ils ont besoin;


> Les employés sont des "intrapreneurs";


> Les employés ont librement accès aux bilans comptables de l'entreprise, et sont formés pour bien les comprendre;


> Etc.


Maintenant, revenons à l'étude. Les trois entreprises concernées avaient des niveaux de MPT différents, c'est-à-dire que l'une accordait une autonomie modérée à ses employés, une autre une autonomie élevée, et la dernière une autonomie plus élevée encore. Et il s'agissait de regarder si cela avait une incidence, ou pas, sur le sentiment de bien-être de chacun.


Résultats? On ne peut plus simples :


> Que du bonheur. Plus une entreprise à un niveau bas de MPT, moins ses employés se disent heureux au travail. C'est-à-dire que plus on laisse les employés œuvrer à leur guise, plus ils en ressentent de la satisfaction.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

À la une: notre spécial transformation numérique

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, notre spécial transformation numérique.

Les 12 trucs pour (enfin) bien dormir, selon Matthew Walker

16/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Mine de rien, un mauvais sommeil est une terrible nuisance pour notre productivité. Entre autres.

Blogues similaires

Première: l'Université Concordia se lance dans l'investissement d'impact

16/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Février: Concordia émet des obligations vertes et durables. Avril: elle alloue 1,2M$ en investissement d'impact.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...