Connaissez-vous la précrastination?

Publié le 18/12/2014 à 06:09

Connaissez-vous la précrastination?

Publié le 18/12/2014 à 06:09

Qui précrastine agit en véritable petite abeille... Photo: DR

La procrastination, cette fâcheuse manie de repousser au lendemain ce qu’on pourrait faire le jour-même, tout le monde connaît. Mais la précrastination, avez-vous déjà entendu parler de ça ? Non, je suis prêt à en mettre ma main au feu.

La précrastination, c’est un terme qui a été inventé cette année par une équipe de chercheurs dirigée par David Rosenbaum, professeur de psychologie à l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis). Un terme défini comme suit : «Tendance à terminer, ou à tout le moins à commencer, une tâche aussi vite que possible, même si cela nécessite des efforts conséquents». Autrement dit, c’est la manie inverse de la procrastination : dès qu’il nous faut accomplir une tâche, nous nous y mettons tout de suite, peu importe ce qu’il nous en coûte.

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Pour que vous puissiez mieux saisir, je vais vous décrire l’expérience qui a permis à M. Rosenbaum et son équipe de mettre au jour ce curieux phénomène, présenté dans l’étude intitulée Precrastination : Hastening subgoal completion at the expense of extra physical effort.

Ainsi, il a été demandé à 27 volontaires d’accomplir quelque chose de très simple, à savoir porter un seau partiellement rempli d’eau jusqu’au bout d’un couloir. Des conditions particulières étaient imposées :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...