Comment vous fixer un objectif vraiment motivant?

Publié le 20/11/2014 à 09:09

Comment vous fixer un objectif vraiment motivant?

Publié le 20/11/2014 à 09:09

Courir après des objectifs à la fois réalistes et audacieux... Photo: DR

Objectifs. Oui, les fameux objectifs. Nous courrons tous après, jour après jour, en en atteignant certains de temps à autres, pour notre plus grande joie. Mais aussi en en ratant nombre d'entre eux, pour notre plus grande peine. Et dès qu'on en a terminé avec l'un d'entre eux, un nouveau surgit aussitôt à nos yeux. Comme le phénix qui renaît éternellement de ses cendres.

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Il y a toutes sortes d'objectifs. Les audacieux. Les utopistes. Les merveilleux. Les irréalistes. Les judicieux. Les idéalistes. Mais, à bien y regarder, il convient de s'interroger à leur sujet : lesquels sont vraiment motivants? Autrement dit, quels sont les objectifs qui nous poussent effectivement à donner notre 110% pour l'atteindre, en ayant toujours la conviction qu'on va y arriver même si c'est difficile, en ne pensant pas une seule seconde à baisser les bras même si la barre est haute?

Impossible à dire, pensez-vous probablement. Eh bien, tenez-vous bien, car j'ai une bonne nouvelle pour vous : il y a bel et bien moyen de doser un objectif pour le rendre motivant, et non pas décourageant parce que trop ambitieux ou trop modeste. Ce moyen, je l'ai déniché dans une étude intitulée Goals as reference points in marathon running: A novel test of reference-dependence. Une étude signée par : Alex Markle, professeur de management à l'École de commerce Gabelli à New York (États-Unis); George Wu, professeur de science du comportement à l'École de commerce Booth à Chicago (États-Unis), assisté de son étudiante Rebecca White; et Aaron Sackett, professeur de marketing à l'École de commerce Opus à Minneapolis (États-Unis).

Les quatre chercheurs ont demandé à 1 633 coureurs de marathon expérimentés de bien vouloir se prêter à une petite expérience. Il s'agissait juste de répondre à des questionnaires détaillés avant et après un marathon important à leurs yeux, sachant que celui-ci devait figurer parmi l'un des 20 marathons les plus réputés aux États-Unis (marathon de New York, marathon de Boston, marathon de Chicago, etc.). À leur insu, les participants à l'expérience ont été placés dans des conditions différentes :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...