Comment retenir ses meilleurs employés?

Publié le 20/10/2011 à 09:14, mis à jour le 21/10/2011 à 13:29

Comment retenir ses meilleurs employés?

Publié le 20/10/2011 à 09:14, mis à jour le 21/10/2011 à 13:29

Les adieux sont la plupart du temps déchirants... Photo : DR.

BLOGUE. Cela a dû vous arriver, peut-être même récemment : l’un des meilleurs éléments de votre équipe est parti. Sans prévenir, il est passé chez un concurrent, en expliquant sobrement que celui-ci offrait de meilleures conditions de travail, et surtout une rémunération plus intéressante. Et vous vous êtes secrètement demandé : «Qu’est-ce que j’aurais dû faire pour le garder?». Pas vrai?

Découvrez mes précédents posts

Plus : Facebook | Twitter

Plus : Qui sont les meilleurs employeurs du Québec?

J’ai peut-être une solution à votre problème! Si, si! Elle ne vient pas de moi, mais d’une étude fort intéressante intitulée Employee retention and job assignment strategies of entrepreneurial firms under uncertainty in employee capability (un titre horrible, je l’admets, mais ce n’est pas grave…). Une étude signée par Dharma Kwon, professeur en gestion des affaires à l’University of Illinois (Etats-Unis), et Onesun Steve Yoo, professeur en management à l’University College London (Grande-Bretagne). Une étude qui prend le contre-pied de tout ce que l’on croit souvent a priori : pour retenir ses meilleurs employés, le mieux n’est pas de lui offrir une prime, de lui accorder un privilège ou de lui permettre de mieux concilier travail et vie de famille; non, l’idéal, c’est… de le nommer à un poste à haut risque!

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...