Comment résoudre au mieux un conflit?

Publié le 30/08/2012 à 09:20, mis à jour le 30/08/2012 à 13:41

Comment résoudre au mieux un conflit?

Publié le 30/08/2012 à 09:20, mis à jour le 30/08/2012 à 13:41

La guerre civile fait rage en Syrie. Photo : DR.

BLOGUE. La Syrie est à feu et à sang. Le Liban est sur le point de rebasculer dans la guerre civile, par l'effet de contagion de la violence. Et – qui sait? –, d'autres pays voisins pourraient entrer dans la danse macabre, comme la Jordanie, par exemple. La question saute aux yeux : y a-t-il un moyen d'arrêter cette spirale de l'horreur?

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

La réponse, la voici : oui, il y a un moyen. Un moyen connu, mais complexe à mener à bien. Il s'agit de la médiation. C'est ce qui ressort de l'étude intitulée Leadership change and mediation in civil war, signée par Carmela Lutmar, professeure de management à Princeton (États-Unis), et Lesley Terris, professeure de sciences politiques au Centre interdisciplinaire Herzliya (Israël). Celle-ci montre en effet que la médiation est un procédé efficace pour mettre fin de manière durable à une guerre civile, mais à certaines conditions…

Ainsi, les deux chercheuses ont plongé dans les livres et autres analyses fouillées sur les guerres civiles et ont relevé quelques chiffres fort intéressants :

> Entre 1989 et 2001, on a enregistré 111 conflits militarisés dans le monde entier. Parmi ceux-ci, seulement 7 concernaient un conflit entre deux États souverains. Autrement dit, la grande majorité des conflits actuels n'ont plus rien à voir avec les guerres d'antan, où deux pays se tapaient dessus jusqu'à ce que le plus fort l'emporte. Non, aujourd'hui, les conflits concernent des guerres atypiques, comme la guerre civile.

> Entre 1940 et 1990, 55% des conflits entre deux États souverains ont été résolus grâce à la médiation. Ce pourcentage tombe à 20% quand il s'agit de guerres civiles.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Le système fédéral de crédits compensatoires pour les GES est lancé

Selon les militants écologistes, tout cela n’est qu’un moyen de permettre aux industries de continuer de polluer.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...