Comment mettre fin à une vendetta au bureau?

Publié le 16/04/2013 à 09:33, mis à jour le 22/04/2013 à 14:01

Comment mettre fin à une vendetta au bureau?

Publié le 16/04/2013 à 09:33, mis à jour le 22/04/2013 à 14:01

La vengeance n'a parfois pas de limite... Photo: DR

BLOGUE. Un poste s'ouvre au sein de votre entreprise. Un poste prestigieux, convoité par tous. Imaginons maintenant que deux managers soient prêts à tuer père et mère pour l'obtenir. Je suis sûr que vous imaginez cela sans problème…

Découvrez mes précédents billets

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

Que va-t-il se passer? Va-t-on assister à une lutte acharnée, mais dans les règles de l'art? Pis, à une vendetta dévastatrice, où chacun va répliquer au coup de l'autre par un coup encore plus terrible? Et en ce cas, jusqu'où ira-t-elle? Autant d'interrogations auxquelles ont voulu répondre trois professeurs d'économie : Friedel Bolle, de l'Université européenne Viadrina, à Francfort (Allemagne); Jonathan Tan, de l'Université de Nottingham (Grande-Bretagne); et Daniel John Zizzo, de l'Université d'Est-Anglie, à Norwich (Grande-Bretagne).

Les chercheurs ont eu l'idée de demander à 384 volontaires de participer à un petit jeu qu'ils avaient concocté. Les règles de Vendetta étaient les suivantes…

> Deux joueurs : A et B. (Chacun était placé dans un cubicule et jouait avec l'autre par ordinateur interposé.)

> Chacun a une probabilité de départ d'empocher le prix en jeu (10 pounds, soit 15,60 dollars). Pour certaines parties, la probabilité de départ était de 45% pour A comme pour B; pour d'autres, elle était de 25% pour A, et de 65% pour B.

> Chacun joue à tour de rôle.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Les mises en chantier de logements seront inférieures aux cibles de 2030, dit la SCHL

L’Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique devront doubler le nombre de mises en chantier.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...