Comment faire sortir les introvertis de leur bulle?

Publié le 05/03/2013 à 09:33, mis à jour le 05/03/2013 à 09:33

Comment faire sortir les introvertis de leur bulle?

Publié le 05/03/2013 à 09:33, mis à jour le 05/03/2013 à 09:33


Le chercheur a tout d'abord demandé à une centaine d'employés d'une entreprise américaine spécialisée dans l'optométrie de remplir deux questionnaires. Le premier consistait en un QCM (Questionnaire à choix multiples), qui visait à évaluer la capacité de chacun à maîtriser ses émotions. Le second correspondait à une série d'affirmations auxquelles chacun devait attribuer une note de 1 ("Fortement en désaccord") à 7 ("Fortement en accord"), des phrases comme «Au travail, je porte un masque pour dissimuler mes émotions» et «Au travail, je n'ai pas honte de montrer les émotions qui me traversent». Son but? Évaluer dans quelle mesure chacun "joue un rôle" au travail, à l'image d'un acteur dans un film.


Puis, M. Grant a fait lire tous ces questionnaires à trois responsables des ressources humaines de l'entreprise, trois dirigeants qui connaissaient très bien tous ces employés. Cette lecture avait pour fonction d'éliminer toutes les réponses qui n'étaient pas sincères de la part des participants, sachant que nous avons tous tendance à nous faire passer pour meilleurs que nous ne sommes réellement : même dans un questionnaire a priori "anonyme", nous avons du mal à reconnaître que nous sommes une grande gueule qui empêche toujours les autres d'en placer, ou un coincé de première qui rougit rien qu'à l'idée de s'exprimer devant les autres. Pour terminer, les trois responsables des ressources humaines ont évalué la prise de parole de chacun des participants, ainsi que leur performance au travail.


Résultats? Très simples…


> Plus on maîtrise ses émotions, plus on prend la parole.


> Plus on maîtrise ses émotions, plus on "joue un rôle" au travail.


> Plus on maîtrise ses émotions, plus nos évaluations de performance sont meilleures.


Autrement dit, l'important pour voir les introvertis partager leurs idées avec les autres est de leur permettre de mieux maîtriser leurs émotions. Ce qui peut se faire de trois façons, d'après le professeur de Wharton :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

À la une: notre spécial transformation numérique

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, notre spécial transformation numérique.

Les 12 trucs pour (enfin) bien dormir, selon Matthew Walker

16/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Mine de rien, un mauvais sommeil est une terrible nuisance pour notre productivité. Entre autres.

Blogues similaires

Première: l'Université Concordia se lance dans l'investissement d'impact

16/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Février: Concordia émet des obligations vertes et durables. Avril: elle alloue 1,2M$ en investissement d'impact.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...