Comment faire pour sortir du lot?

Publié le 11/08/2015 à 09:09

Comment faire pour sortir du lot?

Publié le 11/08/2015 à 09:09


> La capacité d'amplifier son impact. Les start-ups en question sont petites, disposant de peu de ressources. Mais c'est la manière dont elles s'en servent qui font toute la différence. David n'avait, somme toute, qu'un bout de bois, une lanière en cuir et une pierre, et pourtant il a fait mordre la poussière à un adversaire qui le surclassait sur tous les plans. Enfin, presque tous les plans : lourdement armé et cuirassé, il n'était pas assez mobile pour éviter la pierre lancée avec précision dans son front.


> La capacité de prendre autrui à contre-pied. Les start-ups en question ont le chic pour frapper là où personne ne les attend, pour débouler par le champ gauche, pour prendre les autres à contre-pied. C'est comme ça que David est parvenu à ridiculiser ceux qui le prenaient pour un sombre crétin, un petit vaniteux qui allait droit à la mort. Lui savait qu'il avait un avantage indéniable sur son adversaire, un avantage qui lui a suffi pour remporter la victoire.


Que retenir de tout cela, me direz-vous? Eh bien ceci, à mon avis :


> Qui entend sortir du lot se doit de s'inspirer des David qui l'environnent. S'il est à la tête d'une entreprise, il lui faut identifier les start-ups qui ont l'ambition de changer la donne dans son secteur d'activités, et voir en quoi il pourrait s'inspirer de leur façon de procéder. S'il est à la tête d'une équipe, il lui faut analyser avec soin le fonctionnement distinct d'autres équipes évoluant dans le même secteur d'activités, surtout si celles-ci semblent ne rien faire 'comme il faut'. Enfin, sur le plan personnel, il vous faut chercher à amplifier votre impact au travail ainsi qu'à prendre le contre-pied de ce qui est attendu de vous, en vous inspirant du succès qu'a pu connaître une de vos connaissances dans le cadre de son propre travail. Car c'est comme cela que vous parviendrez à vraiment vous distinguer, mieux, à briller aux yeux des autres.


En passant, l'écrivain français André Malraux a dit dans La Voie royale : «Être roi est idiot ; ce qui compte, c'est de faire un royaume».


Découvrez mes précédents billets


Ma page Facebook


Mon compte Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Trop de pression au travail? Voici une solution géniale!

21/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une astuce aussi simple qu'efficace signée Anders Indset, le «Platon rock'n'roll du management»...

Au Canada, les hommes gagnent 26% plus que les femmes!

20/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le pire, c'est qu'ils n'en ont même pas conscience. Pas plus que les cadres, selon une étude Léger-ADP.

Blogues similaires

8 idées pour que l'IA n'augmente pas les inégalités

BLOGUE.«Sommes-nous suffisamment sages collectivement pour utiliser ces outils technologiques puissants?»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...