Comment faire pour sortir du lot?

Publié le 11/08/2015 à 09:09

Comment faire pour sortir du lot?

Publié le 11/08/2015 à 09:09


Mmes Välikangas et Peixoto ainsi que M. Paukku ont ainsi identifié cinq traits communs aux start-ups qui parviennent à bousculer leur secteur d'activités. Cinq caractéristiques qui les font passer au premier coup d'oeil pour des crétines, mais qui en vérité représentent leurs véritables forces, celles qui leur permettent de sortir du lot, l'air de rien.


Voici donc les cinq atouts secrets de David sur Goliath :


1. Un réseau de connexions favorisant l'improbable


Les start-ups couronnées de succès sont celles autour desquelles gravitent nombre de personnes n'ayant a priori rien à voir avec le coeur de son activité. Leurs employés oeuvrent souvent avec des personnes extérieures qui ont des champs d'expertise hétéroclites, et cela paraît bien mystérieux pour qui n'est pas habitué à fonctionner de la sorte : «Qu'est-ce que je pourrais bien faire avec un biologiste ou un designer, alors que le coeur de mon métier, c'est la boulangerie?», pourrait par exemple songer un boulanger voyant débouler pas loin de chez lui une 'gang de jeunes' qui se met à marcher sur ses plates-bandes. ce qui lui échappe, c'est justement que les idées géniales résultent toujours de croisement de deux idées radicalement distinctes; ce qui ne peut se produire qu'en mettant en présence des personnes aux profils rigoureusement distincts.


Un exemple mis en évidence dans l'article de Boardview : l'américaine StartupNectar. Cette dernière réunit gens d'affaires, ingénieurs, architectes et autres biologistes pour, tous ensemble, concocter de tous nouveaux produits et services en s'inspirant de la nature. Ils recourent à ce qu'on appelle le biomimétisme : la nature n'a cessé d'évoluer depuis des millions d'années à coups d'essais/erreurs pour en arriver à des solutions d'une redoutable efficacité, nous aurions donc bien tort de ne pas nous en inspirer pour mettre au point les produits et services dont nous avons aujourd'hui vraiment besoin. C'est d'ailleurs comme ça qu'a été inventé, entre autres, l'ingénieux système d'irrigation de la région égyptienne de Fayoum intitulé Dromedarily Sustainable, inspiré des façons dont la girafe boit et le dromadaire digère.



Dromedarily Sustainable Circulation - project documentation.


À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Trop de pression au travail? Voici une solution géniale!

21/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une astuce aussi simple qu'efficace signée Anders Indset, le «Platon rock'n'roll du management»...

Au Canada, les hommes gagnent 26% plus que les femmes!

20/03/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le pire, c'est qu'ils n'en ont même pas conscience. Pas plus que les cadres, selon une étude Léger-ADP.

Blogues similaires

8 idées pour que l'IA n'augmente pas les inégalités

22/03/2019 | Diane Bérard

BLOGUE.«Sommes-nous suffisamment sages collectivement pour utiliser ces outils technologiques puissants?»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...