Comment faire pour devenir un leader, un vrai?

Publié le 09/10/2013 à 08:09, mis à jour le 09/10/2013 à 09:09

Comment faire pour devenir un leader, un vrai?

Publié le 09/10/2013 à 08:09, mis à jour le 09/10/2013 à 09:09

> Préférence pour les seconds rôles. Les deux tiers des participants (66%) ont dit préférer ne pas être le leader de l'équipe. Et aucun n'a dit vouloir être la quatrième roue du carrosse.

> Un leadership assumé. La très grande majorité de ceux qui ont dit souhaiter être le leader l'ont bel et bien été dans les faits.

Vous me direz qu'il n'y a pas là de grande surprise : on le sait tous que tout le monde ne veut pas agir en leader et que ceux qui le veulent vraiment arrivent souvent à leurs fins. Et vous aurez raison. En fait, le sel de l'étude est dans ce qui suit, c'est-à-dire dans la recherche de ce qui motive certains à ne pas être le leader de l'équipe.

Les autres expériences ont ainsi permis de mettre au jour plusieurs choses passionnantes à ce sujet :

> Une simple impression. Ceux qui préfèrent jouer les seconds rôles agissent de la sorte parce qu'ils croient qu'ils n'ont pas les qualités de leader attendues par les autres membres de l'équipe. Autrement dit, ils ne pensent pas qu'ils sont dépourvus de ces qualités, ils pensent que les autres pensent qu'ils ne les ont pas! Il s'agit donc d'une perception qu'ils ont d'eux-mêmes par rapport aux autres. Bref, d'une simple impression.

> Toujours une simple impression. Il arrive que ceux qui préfèrent jouer les seconds rôles se mettent tout de même à agir comme leader. Quand ça? Tout bonnement quand la personne concernée croit que c'est ce que les autres attendent d'elle. Du coup, il y a des équipes où l'on sent qu'on doit jouer les seconds rôles, et d'autres où, au contraire, on sent qu'il nous faut être le leader. C'est donc toujours une question d'impression.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...