Comment faire pour devenir un leader, un vrai?

Publié le 09/10/2013 à 08:09, mis à jour le 09/10/2013 à 09:09

Comment faire pour devenir un leader, un vrai?

Publié le 09/10/2013 à 08:09, mis à jour le 09/10/2013 à 09:09

À l'image de Barack Obama... Photo : DR

BLOGUE. J'ai eu la chance d'assister à la conférence que Renée-Pascale Laberge, responsable du Centre des études complémentaires de l'École Polytechnique de Montréal, a tenu lors du dernier Symposium du PMI-Montréal. La chance, oui, non seulement parce que Mme Laberge est-elle une brillante conférencière, mais aussi en raison du fait qu'elle a su me plonger dans une réflexion sans fin à partir d'une de ses pensées.

Découvrez mes précédents billets

Rejoignez-moi sur Facebook et sur Twitter

Mon tout nouveau livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Quelle pensée? La suivante : «Le leadership, ce n'est pas quelque chose qu'on a en soi, mais quelque chose que les autres nous donnent spontanément».

Prenez le temps de lire et de relire cette phrase. Si, si, vous allez voir, ça en vaut vraiment la peine. Car ça contredit nombre d'approches du leadership, et avec justesse, je crois.

Je me suis alors demandé si des études scientifiques abondaient dans le même sens, et c'est ainsi que je suis tombé sur The origins of deference: When do people prefer lower status? Celle-ci est le fruit du travail de : Cameron Anderson, professeur de leadership à l'École de commerce Haas (États-Unis), assisté de son étudiante Courtney Brown; Robb Willer, professeur de sociologie et de psychologie à Stanford (États-Unis); et Gavin Kilduff, professeur de management à l'École de commerce Leonard-Stern (États-Unis). Il en ressort une vision vraiment enrichissante de ce qu'est, au juste, le leadership.

Ainsi, les quatre chercheurs ont pris le contre-pied de la façon dont on aborde d'habitude le leadership. Ils se sont intéressé non pas à ce qui fait que nous agissons en leader, mais plutôt à ce qui fait que – parfois, pour ne pas dire la plupart du temps – nous n'agissons pas en leader au sein d'une équipe. Subtil, n'est-ce pas?

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...