Comment faire plus avec moins au travail?

Publié le 08/07/2015 à 06:09

Comment faire plus avec moins au travail?

Publié le 08/07/2015 à 06:09

L'indigence en prison a un aspect bénéfique insoupçonné... Photo: OITNB/Netflix

Faire plus avec moins au travail. Soyons honnêtes, nous en rêvons tous - de l'employé, qui aimerait bien être plus efficace pour passer moins de temps au bureau, au boss, qui adorerait recourir à moins de ressources pour atteindre un meilleur résultat. Pas vrai?

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Mais voilà, les plus sceptiques me diront qu'il y a un pas de géant entre le rêve et la réalité, à ce sujet. Et je leur aurais probablement donné raison dans la plupart des cas, si je n'avais mis au jour un moyen ultrasimple d'y parvenir. Si, si...

Ce moyen est tiré d'une étude qui semble pourtant loin du sujet. Intitulée Consumption restriction in a total control institution: Participatory action research in a maximum security prison, elle est signée par trois professeurs de marketing : Justine Rapp, de l'Université de San Diego (États-Unis), ainsi que Ronald Paul Hill et Michael Capella, tous deux de l'École de commerce Villanova à Exton (États-Unis). Et elle porte sur - tenez-vous bien! - le comportement de criminels enfermés dans une prison à sécurité maximale aux États-Unis en matière d'achats de biens et de services. Bref, sur l'attitude des prisonniers en tant que consommateurs.

L'intérêt d'une telle étude pour qui se pique de management? Vous allez voir, et être - comme moi, je pense - renversés...

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...