Comment déstresser votre équipe d'un coup, et pour longtemps?

Publié le 23/07/2014 à 07:09

Comment déstresser votre équipe d'un coup, et pour longtemps?

Publié le 23/07/2014 à 07:09

Maintenant, vous me demanderez ce qu’est une activité rigolote. Pour les ingénieurs et autres programmeurs de l’industrie nucléaire, ça consiste en des activités leur permettant de rire de ce qui les stresse tant au travail, jour après jour.

Prenons un exemple… Des groupes de participants étaient munis d’un matériel expérimental à la fine pointe technologique et devaient, à l’aide de celui-ci, trouver l’endroit précis d’un sauna où était caché un produit radioactif. Les gagnants étaient ceux qui y parvenaient le plus vite. Une tâche ardue, car cela leur demandait de programmer, pour l’occasion, une application spéciale, utilisable sur un cellulaire Nokia. L’humour, dans tout ça? Il résidait dans le fait qu’il devenait un jeu palpitant de détecter un produit potentiellement mortel.

Autre exemple, tiré d’une Journée de la Déconnade antérieure… Des groupes de participants s’amusaient à être des terroristes qui tentaient de fracasser une centrale nucléaire (symbolisée sous la forme d’une caisse en bois) à l’aide de balles en mousse et de lance-pierre géants dignes du jeu vidéo Angry Birds.

Bon. Je suis sûr que certains ne trouvent pas cela drôle. Mais il faut se mettre à leur place : l’idée d’une attaque terroriste sur une centrale nucléaire donne froid dans le dos à tout le monde, mais surtout aux principaux concernés, ceux qui gèrent l’énergie nucléaire d’un pays. On peut dès lors comprendre le bien fou que cela peut procurer d’en rire, l’espace d’une journée. Tenez, pensez aux dernier spectacle d’humour auquel vous avez assisté : ce qui vous a fait éclater de rire, n’est-ce pas ce qui touchait le plus à votre vie privée, plus précisément à ce qui vous stresse de manière récurrente? Vous voyez, il est bon, même sain, d’exorciser nos angoisses…

Le chercheur a justement demandé à des participants quel était le bien fondé de ces jeux-là. Il a obtenu ceci :

> Énergisant. Ces activités leur permettent de tourner en ridicule leurs peurs, en se tournant en ridicule eux-mêmes. Ce qui leur procure un immense bien-être, et par suite une énergie à tout rompre.

> Rafraîchissant. Ces activités leur permettent de ne plus prendre au sérieux, l’espace d’une journée, ce qui est pourtant si lourd et sérieux. Ce qui les aide à voir leur travail autrement, et par suite à avoir sur celui-cu un regard neuf.

> Rajeunissant. Ces activités leur permettent enfin de se comporter comme des gamins, c’est-à-dire comme des personnes dénuées de toute responsabilité. Ce qui est le contre-pied de leur quotidien au travail, où les responsabilités sont écrasantes.

On le voit bien, les bienfaits sont multiples. Et logiques, quand on y pense bien. On gagne donc, semble-t-il, à organiser de telles activités, de temps à autres.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...