Comment débaucher la perle rare de votre concurrent?

Publié le 04/09/2013 à 06:09, mis à jour le 04/09/2013 à 06:13

Comment débaucher la perle rare de votre concurrent?

Publié le 04/09/2013 à 06:09, mis à jour le 04/09/2013 à 06:13

Que retenir de tout cela? C'est très simple. Si vous souhaitez débaucher la perle rare de votre concurrent, vous pourrez aisément le faire pourvu que deux conditions soient réunies :

1. Il faut que la personne en question connaisse une période de flottement professionnel. Par exemple, la dernière mission qui lui a été confiée ne connaît pas le succès escompté, ou encore son entreprise elle-même connaît quelques difficultés passagères. Il suffira dès lors de lui faire comprendre que vous lui offrez un environnement de travail plus stable, et donc plus prompt à faire briller son talent, pour qu'elle ait une oreille attentive à ce que vous lui allez lui proposer.

2. Il faut aussi que la personne en question ait pris l'habitude de bouger sur le plan professionnel, et surtout pas de s'encroûter des années durant à un même poste, aussi prestigieux soit-il. Et si jamais cette personne a longtemps évolué au sein de la même entreprise, toutes les chances sont de votre côté pour qu'elle soit avide de la nouvelle expérience que vous allez lui proposer.

Voilà. Deux trucs ultrasimples pour toucher les cordes sensibles de la perle rare que vous convoitez. Deux trucs efficaces, c'est garanti. À vous donc de jouer, tout en ayant en tête que, passé l'embauche, il vous faudra continuer vos efforts de séduction si vous ne souhaitez pas voir votre nouvelle recrue voler vers d'autres horizons sous peu.

En passant, Molière a dit dans Dom Juan : «Les commencements ont des charmes inexprimables».

Découvrez mes précédents billets

Rejoignez-moi sur Facebook et sur Twitter

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...