Comment booster votre Quotient d'Agilité au travail?

Publié le 19/01/2016 à 07:06, mis à jour le 19/01/2016 à 09:51

Comment booster votre Quotient d'Agilité au travail?

Publié le 19/01/2016 à 07:06, mis à jour le 19/01/2016 à 09:51

> La génération montante va miser avant tout sur l'intelligence sociale. La génération Z - celle des personnes nées depuis 1995 - présente la particularité de considérer que le talent crucial de demain sera l'intelligence sociale (69%). Un talent suivi, loin derrière, par l'intelligence du sens (38%) et la pensée adaptative (37%). Ce qui signifie que la relève est en train d'apporter avec elle une toute nouvelle approche du travail, puisqu'elle aura le réflexe de recourir au collectif pour surmonter les difficultés rencontrées, et par suite agira à l'inverse des baby-boomers et de la génération X pour qui le premier réflexe consiste à recourir à la pensée adaptative, et donc à la capacité de l'individu de faire face à l'adversité. Oui, on passera de l'individuel au collectif. Une vraie révolution. Ni plus ni moins.

> Les talents de demain ne seront pas tous les mêmes partout. Bien que les Canadiens de tous les secteurs d'activités s'entendent sur les compétences générales à posséder demain au travail, ils ne s'accordent pas tout à fait sur leur importance. Pour preuve, voice le palmarès des talents principaux pour chaque secteur d'activité :

- Vente et commerce de détail : l'intelligence sociale, 62%

- Bureautique et administration : la pensée adaptative, 64%

- Service à la clientèle et centres d'appels : la pensée adaptative, 66%

- Production et logistique : l'intelligence du sens, 63%

- Technologies et génie : la pensée adaptative, 66%

- Sciences et mathématiques : la pensée adaptative, 74%

- Ressources humaines : la pensée adaptative, 85%

- Finances et comptabilité : l'intelligence du sens, 67%

- Marketing : l'intelligence du sens, 85%

On le voit bien, chacun de nous se doit d'affiner le dosage de ses efforts dans l'acquisition et le développement des talents qu'il lui faudra maîtriser dans les prochaines années au travail. Et ce, en fonction notamment de la tranche d'âges dans laquelle il se trouve, dans laquelle se situe la majorité de ses collègues ainsi que du secteur d'activités dans lequel il évolue (ou entend évoluer à l'avenir).

Cela étant, les experts de Randstad estiment qu'il y a, à leurs yeux, 5 bonnes façons de développer concrètement le QA des employés. Et donc, de les aider à s'épanouir aujourd'hui et surtout demain au travail. Les voici :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Comment (enfin) savourer vos congés d'été?

21/06/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est qu'étrangement les Québécois ont le chic pour... rater leurs vacances!

Le conseil oublié d'Einstein pour être heureux au travail!

17/06/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il a été déniché dans des notes rédigées au Japon en 1922 et dévoilées seulement en 2017...

Blogues similaires

Transport: comme une épidémie de rats qui menace les villes

21/06/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Robin Chase, fondatrice de Zipcar, met en garde contre la prolifération des véhicules de livraison en ville.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...