Comment booster votre Quotient d'Agilité au travail?

Publié le 19/01/2016 à 07:06, mis à jour le 19/01/2016 à 09:51

Comment booster votre Quotient d'Agilité au travail?

Publié le 19/01/2016 à 07:06, mis à jour le 19/01/2016 à 09:51

L'étude de Randstatd est partie des résultats d'un autre rapport, intitulé Future Skills 2020 et signé par l'Institute for the Future. (J'ai parlé de celui-ci l'an dernier, dans un précédent billet, Les 9 talents que vous devrez avoir au travail en 2020). Ce rapport indiquait que les talents à avoir sont les suivants :

> L'intelligence du sens. «La création de sens est la capacité à établir des liens pour formuler des idées. Et ce, comme l'explique Maria Popova dans son blogue Brain Pickings : "Afin que nous puissions faire preuve de créativité et contribuer de façon concrète à notre monde, nous devons être capables d'établir une quantité infinie de liens, d'échanger des idées provenant d'une variété de disciplines afin de combiner, et de recombiner, ces pièces pour bâtir de nouvelles structures».»

> L'intelligence sociale. «C'est la capacité à comprendre les déclencheurs émotionnels des autres. C'est donc beaucoup plus que le simple fait d'être aimable avec ceux qui nous entourent (même si le fait d'être aimable favorise évidemment le développement de bonnes relations). Ça correspond à la faculté d'adopter une approche plus humaine de faire des affaires, d'établir des liens avec autrui, de s'engager sur le plan personnel, de poser les bonnes questions.»

> La pensée adaptative. «Ceux qui souhaitent demeurer pertinents sur le marché du travail doivent continuer à apprendre, à penser à l'avenir et à comprendre les nouvelles réalités d'un monde en perpétuel changement s'ils souhaitent continuer de créer de la valeur.»

> La pensée média. «Blogues, Twitter, podcasts... Il ne fait aucun doute que la maîtrise des nouveaux médias est devenue essentielle dans le monde d'aujourd'hui. Et a fortiori, celui de demain.»

> La transdisciplinarité. «C'est la capacité à adopter une variété de points de vue différents. Et ce, afin de recueillir des idées provenant de différentes sources et d'être capable d'analyser un problème dans une perspective plus large.»

> La pensée design. «Elle recourt à notre capacité à apporter des ajustements à nos configurations de travail et à optimiser nos processus pour accomplir les tâches qui nous incombent. Un exemple frappant : une étude a révélé que la hauteur du plafond peut encourager l'ouverture d'esprit et la pensée novatrice.»

> L'ouverture d'esprit. «Elle correspond au fait de pouvoir adapter notre façon de travailler et notre approche en matière de communication, compte tenu surtout de la diversité croissante de la main-d'oeuvre.»

> La pensée data. Elle est la combinaison de deux talents : la pensée informatique et la gestion de la charge cognitive. «D'une part, la pensée informatique est la capacité à dégager des informations pertinentes d'un flux de données, puis à traduire ces informations en tendances propres à faciliter la prise de décision. D'autre part, la gestion de la charge cognitive est ce qui nous permet de filtrer et de prioriser l'information, en choisissant les canaux et les plateformes les plus propices pour consommer et diffuser des données, gérer les distractions et les interruptions, et reconnaître le moment propice pour se déconnecter.»

> La collaboration virtuelle. «Skype, Google Drive, Basecamp... Le fait de pouvoir travailler et collaborer efficacement dans un environnement virtuel constitue d'ores et déjà une partie essentielle du quotidien de chaque travailleur.»

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...