Comment bien réagir face à une injustice?

Publié le 14/08/2014 à 09:09

Comment bien réagir face à une injustice?

Publié le 14/08/2014 à 09:09

L'injustice nous choque. Mais bien y réagir n'est jamais chose aisée... Photo: DR

L’injustice. Elle survient au travail lorsque la décision d’un boss joue en notre défaveur. Lorsque nous ne touchons pas la prime que nous avions cru mériter. Lorsqu’encore nous ne décrochons pas le poste auquel nous avions postulé. L’injustice, on le voit bien, est notre lot quotidien, ou presque, au bureau.

Découvrez mes précédents billets

Ma toute nouvelle page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Le hic, c’est que nous ne savons jamais comment y réagir? Faut-il s’en offusquer, et monter sur nos grands chevaux? Ou convient-il plutôt de plier l’échine sur le coup, pour mieux la redresser à la première occasion? Une question de tempérament, et de circonstances, me direz-vous. Eh bien , pas tant que ça…

C’est en effet ce que j’ai appris grâce à une étude intitulée Fast to forgive, slow to retaliate: Intuitive responses in the ultimatum game depend on the degree of unfairness. Une étude signée par quatre professeurs de psychologie : Eamonn Ferguson, Peter Bibby et Claire Lawrence, tous trois de l’Université de Nottingham (Grande-Bretagne); et John Maltby, de l’Université de Leicester (Grande-Bretagne). Une étude riche en enseignements, comme vous allez le voir.

Les quatre chercheurs se sont étonné d’une chose a priori étrange : quand nous voyons un parfait inconnu en difficulté, notre premier réflexe, c’est de lui venir en aide. Y compris si cela nous met en danger : il suffit qu’un enfant tombe à l’eau et panique dans les tourbillons du courant pour que, sans réfléchir, nous plongions à notre tour pour lui porter secours. Pourtant, quand on y réfléchit, ce comportement est irrationnel : à quoi bon mettre en péril notre vie pour un parfait inconnu?

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...