Comment annihiler l'égoïsme au sein de votre équipe?

Publié le 11/11/2014 à 06:09

Comment annihiler l'égoïsme au sein de votre équipe?

Publié le 11/11/2014 à 06:09

Les égoïstes ont une image distordue des autres... Photo: DR

L'équipe dans laquelle vous évoluez ne donne pas son 110%. Vous en avez conscience, mais vous ne savez pas vraiment ce qui cloche, ce qui fait au juste que chacun ne se voue pas corps et âme à la réussite de toute l'équipe. Et ce, alors même qu'il est dans l'intérêt de chacun de voler tous ensemble de succès en succès. Pas vrai?

Et si l'épine qui freine votre équipe était l'égoïsme… Vous savez, ce gonflement démesuré de l'ego qui amène certains – soyons honnêtes, parfois nous-mêmes – à marcher sur les pieds d'autrui dans l'objectif délibéré de s'imposer. Une attitude assez fréquente merci au travail : quand une prime est en jeu, quand une promotion est dans l'air, quand un gros contrat se profile à l'horizon, etc.

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Les égoïstes ont toujours mille fausses excuses qui leur viennent en tête, du genre «Si ce n'est pas moi qui le fais le premier, ce sera un autre» ou «Si je ne passe pas à l'action tout de suite, ce sera un autre qui me marchera sur les pieds». De fausses excuses qui visent à masquer la triste vérité de leurs agissements innommables, à savoir qu'à penser à eux avant tout ils nuisent directement à la performance de l'équipe dans laquelle ils évoluent.

C'est clair, les égoïstes sont de véritables parasites pour les équipes. Ils profitent des efforts communs pour en tirer un bénéfice supérieur à celui des autres. Et peu leur chaud que la performance globale soit bonne ou pas, ce qui compte à leurs yeux est leur seul bénéfice.

La question saute à l'esprit : comment annihiler l'influence négative du ou des égoïstes qui sévissent au sein de votre équipe? La bonne nouvelle du jour, c'est qu'une réponse à cette interrogation se trouve dans une étude intitulée Do beliefs justify actions or do actions justify beliefs? An experiment on stated beliefs, revealed beliefs, and social-image manipulation. Celle-ci est signée par James Andreoni, professeur d'économie à l'Université de Californie à San Diego (États-Unis), assisté de son étudiante Alison Sanchez. Une réponse fascinante, comme vous allez le voir…

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Vaccination obligatoire: 18 intervenants seront entendus

23/08/2021 |

La commission parlementaire durera deux jours complets, soit en personne au parlement ou en visioconférence.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...