À quoi bon blâmer les dieux?

Publié le 13/06/2014 à 09:09

À quoi bon blâmer les dieux?

Publié le 13/06/2014 à 09:09

Se fâcher et blâmer finit toujours par nous nuire... Photo: DR

Avez-vous remarqué, comme moi, que lorsque quelque chose ne tourne pas rond, c'est toujours la faute des autres? Ou de la malchance? Ou de la météo?

Découvrez mes précédents billets

Ma toute nouvelle page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon livre : Le Cheval et l'Âne au bureau

Un exemple frappant… Chaque fois que Walmart et autres Target n'atteignent pas les objectifs financiers trimestriels attendus par les investisseurs boursiers, leur PDG glisse au passage que la météo n'était pas elle-même au rendez-vous, ce qui, d'après lui, explique en grande partie la déconvenue de leur entreprise. Prêtez-y attention la prochaine, vous verrez; cela vous fera sourire, j'en suis sûr.

Bon. Ce réflexe est humain. Nous avons tous du mal à assumer la pleine responsabilité de nos échecs collectifs, et nous avons tous la fâcheuse tendance à blâmer des forces contraires, sur lesquelles nous n'avons aucune prise. Comme la crise économique. La météo. Ou encore l'infortune (quand on n'a vraiment rien trouvé d'autre!).

Mais voilà, est-ce là la bonne attitude à avoir? Est-il bon de blâmer, disons, les dieux? Ou vaudrait-il mieux s'en abstenir, et en rester aux faits indéniables, sans chercher à blâmer qui ou quoi que ce soit?

Dexin Zhou, doctorant en finance à l'École de commerce Goizueta à Atlanta (États-Unis), a voulu en avoir le cœur net. Et ce qu'il a trouvé dans le cadre de son étude intitulée The blame game est on ne peut plus riche en enseignements…

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Comment (enfin) savourer vos congés d'été?

21/06/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est qu'étrangement les Québécois ont le chic pour... rater leurs vacances!

Le conseil oublié d'Einstein pour être heureux au travail!

17/06/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il a été déniché dans des notes rédigées au Japon en 1922 et dévoilées seulement en 2017...

Blogues similaires

Combien de crédits de carbone le tour de la Gaspésie coûte-t-il?

16/07/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Cet été, je fais le tour de la Gaspésie en famille. Voici des options pour compenser notre empreinte carbone.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...